Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
mount_fstab [Le 11/08/2018, 09:24]
christophe c [Le fichier fstab] (montage automatique)
mount_fstab [Le 11/08/2018, 09:41] (Version actuelle)
christophe c [Les bases] quelques précisions
Ligne 167: Ligne 167:
 </​file>​ </​file>​
 Ici, le disque principal est sda7, et son swap est sda6. Ces lignes ont été créées par l'​installateur. Les partitions additionnelles montées sont sda5 et sda8, et on été ajoutées à la main. Ici, le disque principal est sda7, et son swap est sda6. Ces lignes ont été créées par l'​installateur. Les partitions additionnelles montées sont sda5 et sda8, et on été ajoutées à la main.
-  - la colonne **<file system>​** indique la partition elle-même. Il y a plusieurs solutions, mais la plus sûre est de donner ​l'UUID de la partition. Celle-ci sera obtenue via un **sudo blkid**, via [[gnome-disk-utility|gnome-disk]],​ ou via [[gparted|gparted]].+  - la colonne **<file system>​** indique la partition elle-même. Il y a plusieurs solutions, mais les 2 principales sont : 
 +    - l'​UUID ​([[https://​fr.wikipedia.org/​wiki/​Universal_Unique_Identifier|Universal Unique Identifier]]) ​de la partition. Celle-ci sera obtenue via un **sudo blkid**, via [[gnome-disk-utility|gnome-disk]],​ ou via [[gparted|gparted]]. Un UUID resemble à cela **UUID=2c442228-1991-48c7-bad9-a80dfc8267cf** 
 +    - la référence directe à la partition sous la forme **/​dev/​sda2** ou **/​dev/​sdb2** (**sd** signifie disque dur, la lettre est l'​ordre du disque dans le boot, et le N° est celui de la partition. **/​dev/​sdb2** est donc la 2e partition du 2e disque dur). Inconvénient de cette méthode : si vous changez le 1er disque de démarrage dans le boot, la signification de sdb2 (par exemple) changera en même temps. l'UUID est donc un identifiant plus stable et plus sur.
   - la colonne **<mount point>** indique un répertoire quelconque sur la partition principale, et qui servira de point de montage. Pour la partition principale elle-même, c'est évidemment "​**/​**"​ (la racine). Pour une partition montée additionnelle,​ on choisit en général (ce n'est pas un emplacement obligatoire) un répertoire /media/xxx (où **xxx** est le nom que vous choisissez pour la partition de montage). Vous devez créer manuellement cette partition de montage __une fois pour toutes__ par un **sudo mkdir /​media/​xxx**. Laissez-la vide, et n'y touchez plus jamais. Elle sert juste d'​ancrage au fstab pour son montage.   - la colonne **<mount point>** indique un répertoire quelconque sur la partition principale, et qui servira de point de montage. Pour la partition principale elle-même, c'est évidemment "​**/​**"​ (la racine). Pour une partition montée additionnelle,​ on choisit en général (ce n'est pas un emplacement obligatoire) un répertoire /media/xxx (où **xxx** est le nom que vous choisissez pour la partition de montage). Vous devez créer manuellement cette partition de montage __une fois pour toutes__ par un **sudo mkdir /​media/​xxx**. Laissez-la vide, et n'y touchez plus jamais. Elle sert juste d'​ancrage au fstab pour son montage.
   - La colonne **<​type>​** donne le type de système de fichiers de la partition montée. Pour une partition linux, c'est souvent ext4.   - La colonne **<​type>​** donne le type de système de fichiers de la partition montée. Pour une partition linux, c'est souvent ext4.
Ligne 176: Ligne 178:
      * **2** pour les autres partitions Linux (les partitions "​externes"​ que vous souhaitez monter),      * **2** pour les autres partitions Linux (les partitions "​externes"​ que vous souhaitez monter),
      * **0** pour le swap et les partitions windows (cf. [[man>​fstab]]) => pas de vérification.      * **0** pour le swap et les partitions windows (cf. [[man>​fstab]]) => pas de vérification.
 +
 +Par exemple une ligne **fstab** type pour un montage d'une partition linux **ext4** sera :\\
 +''/​dev/​sdb2 ​  /​media/​partition-plus ​  ​ext4 ​ default ​ 0  2''​\\
 +Qui monte automatiquement la 2e partition du 2e disque dur.\\
 +Il ne faut juste pas oublier de créer "​l'​ancrage"​ ''/​media/​partition-plus''​ par un **sudo mkdir /​media/​partition-plus**
  
 Lorsqu'​un système de fichiers (partition) est présent dans le fichier /etc/fstab, il est monté automatiquement au démarrage de la machine. \\ Lorsqu'​un système de fichiers (partition) est présent dans le fichier /etc/fstab, il est monté automatiquement au démarrage de la machine. \\
  • mount_fstab.txt
  • Dernière modification: Le 11/08/2018, 09:41
  • par christophe c