Contenu | Rechercher | Menus

Droits de super utilisateur

Les actions que l'on peut être amené à effectuer sur son système relèvent de deux types: l'utilisation courante (lire ses mails, naviguer sur Internet, etc), et l'administration (installation de logiciels et configuration avancée). L'utilisation courante ne demande pas de privilèges particuliers. Par contre pour les tâches d'administration, qui pourraient endommager le système en cas d'erreur, des droits spécifiques sont requis: les droits de super utilisateur.

Cette page est volontairement simplifiée à l'extrême afin de se rendre accessible et que les informations essentielles soient faciles à trouver. En conséquence, elle ne couvre pas tous les cas de figure. En cas de doute et pour creuser le sujet, se reporter au tutoriel « Effectuer des tâches en super utilisateur ».

Pré-requis: comprendre l'action que vous allez effectuer

Toute tâche d'administration est sensible, et il n'est pas forcément facile de revenir en arrière. Il est vivement conseillé de chercher à comprendre les lignes de commande que vous exécuterez, par exemple en utilisant man, car en cas d'erreur, la réinstallation complète du système est parfois l'unique option.

Lancer un logiciel graphique en super-utilisateur

La plupart des logiciels graphiques qui ont besoin d'être exécutés avec les privilèges du super-utilisateur vous demanderont votre mot de passe lorsqu'il y en aura besoin. Cependant, il peut arriver que vous souhaitiez exécuter en super-utilisateur un logiciel qui peut aussi fonctionner sans.

Dans le cas général, ce n'est pas une bonne pratique, il est toujours préférable de rechercher comment atteindre le même but via un utilitaire en ligne de commande. Si toutefois vous n'avez pas d'autre alternative, notez que dans ce cas, l'usage du sudo (présenté dans la partie dédiée aux lignes de commande) n'est pas approprié: il y a un risque d'écrasement de votre configuration courante. Il est donc nettement préférable d'utiliser l'utilitaire approprié à votre système1), les plus répandus étant gksudo pour Ubuntu/Xubuntu, ou kdesudo pour Kubuntu. Par exemple, pour modifier un fichier avec gedit sur Ubuntu (jusqu'à la 17.04):

gksudo gedit

Si vous utilisez une autre variante d'Ubuntu ou une version qui utilise wayland comme ce sera le cas par défaut pour Ubuntu 17.10 et suivantes, reportez-vous à la page qui lui est consacrée. Vous pouvez également consulter le tutoriel sur le super utilisateur.

Exécuter une ligne de commande en super utilisateur

Dans l'immense majorité des cas où il vous sera demandé d'effectuer une action en ligne de commande avec les droits d'administration, il vous d'ajouter le mot clé sudo au début de votre ligne de commande. Exemple typique, pour modifier un fichier avec nano:

sudo nano /chemin/vers/mon/fichier

Après la saisie d'une ligne de commande commençant par sudo, il vous sera demandé de taper votre mot de passe, mais les caractères ne s'afficheront pas à l'écran et il n'y aura pas non plus de petites étoiles *, ce qui est normal. Tapez tout de même votre mot de passe et validez.

Pour approfondir

1)
Depuis Ubuntu 14.04, ces utilitaires ne sont plus présents par défaut, il faut les installer. Par exemple pour gksudo: gksu


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0