Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées pour les dernières versions LTS depuis Ubuntu 14.04 LTS.
Apportez votre aide…

Synthétiseur vocal Svoxpico

Les anciens moteurs de synthèse vocale sous Linux sont vieillissants et loin d'être à la hauteur de ceux présent dans les autres systèmes d'exploitation.
Dans ce domaine, Android a apporté un peu de fraîcheur avec l'apparition du moteur picoTTS. PicoTTS a été créé par SVOX puis racheté par Nuance qui a plus ou moins abandonnée le projet, certainement pour ne pas concurrencer son moteur TTS payant. Google, qui l'a choisi comme moteur de synthèse vocale (Text To Speech) pour Android 1.6 en 2009, continue de le développer sur son Dépôt GIT.

Ce système a la particularité d'être le plus fluide des solution disponibles sous Linux et d'être multilingue. Voci les langues supportées:

  • Anglais en-US
  • Anglais en-GB
  • Français fr-FR
  • Espagnol es-ES
  • Allemand de-DE
  • Italien it-IT

Pré-requis

Installation

Pour installer ce logiciel, il suffit d'installer le paquet libttspico-utils.

Interface Graphique gSpeech

Par défaut, Svoxpico s'utilise en ligne de commande. Mais il est possible d'en faire une utilisation graphique grâce à la petite application écrite en python : gSpeech.

Paquet debian

Vous pouvez télécharger directement un paquet deb de gSpeech à cette adresse.

Dépôts git

Utilisation

En ligne de commande

picoTTS s'utilise avec la commande pico2wave. Il convertit le texte à lire en fichier audio au format .wav.

Pour convertir du texte en audio entrez dans un terminal la commande :

pico2wave -l fr-FR -w test.wav "Faites demi-tour dès que possible !";
play test.wav;

Pour convertir un fichier texte en fichier audio :

pico2wave -l fr-FR -w test.wav "$`cat test.txt`"

Adaptez test.txt avec le nom de votre fichier texte. Attention le fichier texte ne peut dépasser 2¹⁵ soit 65536 caractères.

Graphiquement

Lancez l'application via le tableau de bord Unity ou via le terminal (toutes versions d'Ubuntu) avec la commande suivante :

gspeech

Si vous avez utilisé la méthode git, exécutez le script gSpeech.sh dans le dossier précédement téléchargé.

Dans libreoffice

Il existe également une extension pour LibreOffice qui utilise Picotts, pour l'installer voir ici.

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Voir aussi

—-

Contributeurs principaux : L'Africain, créateur de gSpeech : Tuxmouraille



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0