Contenu | Rechercher | Menus

Logiciels de traduction

Cette page a pour but de recenser les logiciels de traduction fonctionnant sur Ubuntu ainsi que les outils à la disposition du linguiste.
En complément, on pourra consulter cette page d'aide à la traduction qui liste des ressources (hors-logiciels) utiles aux traducteurs. — Source : Documentation Ubuntu Francophone.

A tout seigneur tout honneur : Une rapide introduction à la traduction d’Ubuntu (Guide d'utilisation de l'outil de traduction en ligne Launchpad).

Format et extensions des fichiers utilisés dans le domaine de la traduction

Avant toute chose, il est fortement conseillé de se familiariser avec les formats et extensions utilisés dans le domaine de la traduction.

Plutôt que de réinventer le fil à couper le beurre, veuillez consultez la note de bas de page « Liste des logiciels informatiques et formats de fichiers couramment utilisés dans la gestion documentaire »1) , dont la documentation WIKI « Équipe de traduction : Les fichiers PO et POT » fait partie. — source : Opensuse France.

Manipulations des fichiers de traduction et de localisation

Convertisseurs de fichiers au format *.PO

  • Translate toolkit permet de transformer n'importe quel fichier (texte, srt) en fichiers au format *.PO2) conforme au format utilisé pour la traduction.
    Attention à l'encodage du fichier d'origine, il faut impérativement le convertir au format UTF-8
    (voir Le logiciel IConv pour la conversion).

Utilisez la commande :

msgfmt mon_fichier.po -o mon_fichier.mo

Et dans l'autre sens (un fichier au format *.MO vers un fichier au format *.PO) :

msgunfmt mon_fichier.mo >mon_fichier.po

Convertisseurs de fichiers au format *.TS

Pour toutes les application qui utilisent l'interpréteur QT le format des fichiers de langues est le *.TS3).
Pour pouvoir être lu par les logiciels concernés il faut les convertir au format *.QM.
Ce que vous pouvez faire avec la commande :

lrelease file.ts

Mettre à jour un fichier au format *.PO

Il se peut que de nouvelle ligne soit apparues dans votre application à traduire, il peut donc être utile de fusionner les nouvelles lignes avec celle déjà traduites.
Ceci peut se faire avec POedit4).
⇒ Allez dans Catalogue → Mettre à jour depuis les sources.
Avant cela il aura fallu préciser le chemin vers les sources, toujours dans Catalogue → Propriétés… dans l'onglet Chemin des sources.
Si vous n'avez pas le dossier des sources vous pouvez mettre à jour à partir du fichier pot, Catalogue → Mettre à jour depuis un fichier pot….

Extraire les lignes à traduire des sources

Pour extraire les lignes à traduire des sources d'un logiciel vous pouvez utiliser la commande xgettext :

xgettext -o sortie.pot -a *.cpp --from-code UTF-8

Le fichier sortie.pot sera votre modèle pour les langues dans lesquelles traduire. *.cpp désigne le type de fichier dans lesquelles extraire les lignes internationalisées.

Éditeurs de fichiers de traduction

  • poedit : éditeur texte brut de fichiers au format *.PO,
  • gtranslator : éditeur plus complet de fichiers au format *.PO ; Documentation: GTranslator
  • Po4a (acronyme de "PO 4 (for) Anything") : programme d'aide à la traduction et à la maintenance des traductions de logiciels et de documents.
  • virtaal : traduire par segment un fichier au format *.PO.
    Son avantage : un clic droit permet d'aller chercher le sens du mot (ou de l'expression) sur Google translate, Urban Dictionnary,…
    dictionnaire de synonymes et autres (c'est entièrement configurable dans les préférences).
  • Qt Linguist: le programme officiel pour traduire des applications développées pour l’interpréteur Qt.

La traduction professionnelle

Voici une liste quasi exhaustive des logiciels et portails de traduction commerciaux :

(fr) Liste des logiciels de traduction assistée par ordinateur et outils d’aide à la traduction — source : Blog de Atenao Text Work ; Date : 21 septembre 2010.

On retiendra principalement :

Les outils professionnels libres

  • omegaT : application professionnelle libre d'aide à la traduction (équivalente au logiciel SDL Trados® sous Windows® : la référence professionnelle en la matière),
  • (en) Le site de Global Sight : Le progiciel Global Sight est un logiciel de TAO open source publié sous licence Apache 2.0. Développé en Language Java.
    Globalsight utilise une base de données MySQL, prend en charge la traduction assistée par ordinateur et la traduction automatique.
    Principales caractéristiques :
    • Automatisation des tâches de filtrage, segmentation, mise à jour de moteur de traduction, génération de fichier cible.
    • Mémoire de traduction
    • Prise en charge complète des processus de traduction mobilisant de multiples prestataires.
    • Deux éditeurs de traduction en ligne
    • calcul des coûts basés sur des taux configurables pour chaque étape du processus de localisation
    • Filtres pour les fichiers :
      • RTF,
      • La suite Microsoft® Office365 (Word, PowerPoint, Excel),
      • XML, HTML, , PHP, ASP,
      • Javascript, JSP, Java Propriétés,
      • Frame, InDesign, etc…5)
    • Recherche de concordance
    • Alignement et génération de mémoire de traduction de documents déjà traduits
  • (en) Esperantilo TM : EspernatiloTM est une mémoire de traduction open-source.
    Le programme prend en charge les formats HTML, OpenOffice, XML, MS Word (en partie) et peut utiliser les formats d’échange TMX et XLIFF. Esperantilo TM fonctionne sur Windows et Linux.
    Esperantilo est programmé à l'aide de l'interpréteur TCL/Tk ; il utilise le correcteur orthographique Hunspell for.
    La gestion des données est effectuée par le moteur de bases de données Sqlite.
    • Les points forts :
      • Facilité d’installation
      • Compatibilité avec les formats standards TMX et XLIFF
      • Éditeur de mémoire de traduction.
    • Les points faibles
      • Présence de bugs.

Portails et outils professionnels commerciaux

  • (en) SDL Trados / SDLX : Ces deux logiciels ne font désormais plus qu’un pour constituer une suite logicielle d’envergure et la plus utilisée au monde, car probablement la plus complète.
    Une fonction serveur permet de partager la suite logicielle.
  • (en) Star Transit NXT : A la différence de la plupart des outils TAO, l’architecture de Star transit est élaborée autour d’une TM documentaire6) et non d’une base de segments.
    La mémoire ne restitue donc pas des segments, mais des documents de référence précédemment traduit permettant d’intégrer plus facilement l’aspect stylistique. Il inclut également un outil de gestion terminologique (TermStar).
    Compatible avec le format de TM tmx, il prend en charge un grand nombre de formats de fichiers tels que : html, xhtml, sgml2, svg, doc, xlx, ppt, qxd, indd, ttx…7)
  • (en) Le portail de TStream : TStream Editor Studio, de la société XPlanation.
    Solution complète qui intègre la gestion de projets (commande, devis), la gestion de bases terminologique et de mémoire de traduction.
    La fonction en ligne permet l’intervention de plusieurs acteurs sur chaque projet (client, chef de projets, traducteur…)
    (en) Le forum d'aide de TStream Editor Studio
  • (fr) The Translation Network : Portail de ressources du linguiste, traducteur en ligne d'origine suisse.

Outils connexes de traduction

Voici une liste non exhaustive de quelques outils de traduction dans divers domaines d'activité :

  • Gnome Translate : Le Traducteur GNOME est un utilitaire permettant de traduire des textes via les moteurs de traduction en ligne (Worldlingo, Google, BabelFish, Systran, etc), sans avoir à lancer votre navigateur web.
  • YouTranslate! : YouTranslate! est un petit utilitaire libre programmé en Mono permettant d'utiliser les services de traduction distants Google et Yahoo! Babel Fish directement sur votre ordinateur sans avoir à lancer votre navigateur Internet.
  • Gnome Subtitles : Gnome Subtitles est un logiciel permettant la création et l'édition de fichiers de sous-titres. Il permet également de synchroniser les sous-titres avec la vidéo.
    Il peut fonctionner en mode traduction : une colonne pour les sous-titres que vous souhaitez traduire ainsi qu'une colonne pour mettre les sous-titres traduits.

Outils et ressources du traducteur, linguiste

Dictionnaires et logiciels d'apprentissage des langues

Voir la page consacrée aux dictionnaires et encyclopédies dans la documentation.

  • pour l'enregistrement audio et l'écoute : Audacity
  • Swac-explore - Explorateur de collections audio de mots.
  • Vokabb - Logiciel de listes de vocabulaire.
  • Le logiciel Rosetta Stone - Logiciel d'apprentissage complet d'une langue. [Payant, non-libre]
  • GConjugo - Logiciel d'apprentissage de la conjugaison d'une langue sous forme de tests

Voir aussi la page consacrée à l'apprentissage des langues dans la documentation.

La configuration du clavier

Reportez-vous à la page qui traite de la configuration du clavier et ses pages connexes.

Les langues

Voir aussi


Auteur : inconnu.
Dernière modification : 28 octobre 2017.
Contributeurs : eagle08 : typos, liens connexes, Accessiweb, formatage du texte pour lecture transversale.

1) , 2) , 3) , 4) , 5) , 6) , 7)
Liste des logiciels informatiques et formats de fichiers couramment utilisés dans la gestion documentaire :
Les termes rencontrés dans le domaine de la traduction :
- TM ou Mémoire de traduction.
- Glossaire des termes de traductique et de l'informatique.
Les formats rencontrés dans le domaine de la traduction
- le format *.MO : fichiers de traduction Gettext.
- La documentation WIKI « Équipe de traduction : Les fichiers PO et POT » . — source : Opensuse France.
- le format *.QM : fichiers de l’interpréteur QT.
- le format *.TS : fichiers de l’interpréteur QT.
Les termes rencontrés dans le domaine de la traduction et de l'informatique :
- Glossaire des termes de traductique et de l'informatique.


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0