Contenu | Rechercher | Menus

Créer un rapport Boot-Info

Sur le forum ubuntu-fr, il peut vous être demandé d’indiquer votre rapport Boot-Info. Il s’agit d’un rapport contenant les principales caractéristiques système de votre PC, qui permet de diagnostiquer d’éventuels problèmes, notamment ceux liés au démarrage.

Boot-info peut vous proposer de supprimer des paquets. Refusez.
Le boot-info de la live-USB est utilisable même si le ubuntu installé sur le disque dur n'a pas la même version.

2 méthodes alternatives sont conseillées pour créer et indiquer ce rapport facilement :

  • depuis une session Ubuntu (c'est la méthode la plus couramment employée, elle nécessite une connexion internet sur le PC à diagnostiquer)
  • ou depuis Boot-Repair-Disk (c'est la méthode la plus pratique si vous créez souvent des rapports Boot-Info, ou si le PC à diagnostiquer n'a pas de connexion internet)

Méthode standard: depuis une session Ubuntu

  • Démarrez votre ordinateur sur un DVD ou liveUSB Ubuntu, et choisissez Essayer Ubuntu lorsque l'utilisation d'un vrai ubuntu n'est pas possible.
  • Faites au besoin la commande "setxkbmap fr " qu'il faut frapper setxkb,q fr si le clavier n'écrit pas en français.

Version 17.10

A faire uniquement avec une live-usb afin de disposer du logiciel de gestion d'écran classique.

Maintenant disponible

sudo add-apt-repository -y ppa:yannubuntu/boot-repair 
sudo apt update
sudo apt install boot-info

Si utilisation avec un ubuntu installé

==⇒ utilisation via la logithèque renvoie 'impossible de lancer boot-repair en tant qu'utilisateur root'

==⇒ utilisation en ligne de commande de la session de l'utilisateur . même message d'erreur avec une explication

"Error copying '/home/u1710/.Xauthority' to /tmp/libgksu-e6Nszz' : Aucun fichier au dossier de ce type.

Effectivement ce répertoire n'existe pas avec la version 17.10. C'est probablement lié au fait que UNITY et X11 ne sont plus utilisés.

 echo $XDG_SESSION_TYPE
wayland

Une méthode alternative est possible.en faisant un audit

Versions inférieures à 17.10

  • Une fois dans la session Ubuntu, installez l'application Boot-Info en vous connectant à internet puis en saisissant dans un terminal les commandes suivantes (appuyer sur Entrée après chaque ligne) :
Plutôt que de taper ces commandes au risque de faire des erreurs de frappe, utilisez le copier-coller depuis cette page. Pour coller dans le terminal : clic droit > sélection "coller"

Une seule commande à passer dans un terminal pour installer et lancer Boot-Info :

sudo add-apt-repository -y ppa:yannubuntu/boot-repair && sudo apt update && sudo apt install -y boot-repair boot-info && sudo sed -i 's#-b http://#-b #' /usr/share/boot-sav/gui-actions.sh && boot-info

Pour ceux qui ne peuvent faire un copier/coller de cette ligne, il est possible de le faire en plusieurs commandes plus simples.

sudo add-apt-repository -y ppa:yannubuntu/boot-repair
sudo apt update
sudo apt install -y boot-repair boot-info
sudo sed -i 's#-b http://#-b #' /usr/share/boot-sav/gui-actions.sh
 boot-info
  • Cliquez sur le bouton Rapport en ligne :

  • Notez sur un papier l’URL (paste.ubuntu.com/XXXXXXXX/ ou paste2.org/XXXXXXXX) qui apparaît, et indiquez cette URL aux bénévoles qui vous aident dans votre discussion du forum.

Méthode alternative: depuis Boot-Repair-Disk

  • Démarrez votre ordinateur sur un liveUSB de la dernière version de Boot-Repair-Disk. A noter : la version datée du 2014-11-30 de Boot-Repair-Disk est obsolète pour Ubuntu 16.10 (voir ICI)
  • Cliquez sur le bouton Créer un rapport BootInfo :

À moins de savoir exactement ce que vous faites, ne cliquez pas sur "Réparation recommandée" avant d'avoir eu le feu vert des spécialistes du forum !
  • Notez sur un papier l’URL (paste.ubuntu.com/XXXXXX/) qui apparaît, et indiquez cette URL aux bénévoles qui vous aident par email ou forum.

Si votre machine n’est pas connectée à Internet, Boot-Repair ne va pas indiquer d’URL, mais va afficher le rapport BootInfo dans un éditeur de texte.
Si vous oubliez de noter l’URL, il faut tout recommencer.

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer le paquet boot-repair. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Les anomalies d'un boot-info EFI.

La première.

Edit. La version boot-info du 17 Septembre 2017 donne toujours ce conseil y compris lorsque le bios est EFI et que la partition de boot est implantée au secteur 2048.

Les fichiers de démarrage de [L'OS actuellement utilisé - Ubuntu 16.04.2 LTS] sont loin du début du disque. Votre BIOS pourrait ne pas les détecter. Vous voudrez peut-être re-essayer après avoir créé une partition /boot (EXT4, >200MB, en début de disque). Cela peut être réalisé via des outils tels que gParted. Puis sélectionnez cette partition via l'option [Partition /boot séparée :] de [Boot-Repair]. (http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/partition_boot)

Edit. La version boot-info du 17 Septembre 2017 donne toujours ce conseil.

La seconde qui peut détruire le fonctionnement windows si appliqué systématiquement sans réfléchir:

Edit. La version boot-info du 17 Septembre 2017 ne signale plus ce conseil.

Si votre ordinateur redémarre directement sur Windows, essayez de changer l'ordre de démarrage dans votre BIOS. Si votre BIOS ne permet pas de changer l'ordre de démarrage, changez l'entrée de démarrage par défaut de l'amorceur Windows. Par exemple, vous pouvez démarrer Windows, puis saisir la commande suivante dans une invite de commande en mode administrateur : bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\…\grub*.efi

Edit. La version boot-info du 17 Septembre 2017 ne signale plus ce conseil.

La troisième étant l'analyse des deux premières étapes du boot qui n'est pas faite.

Edit. La version boot-info du 17 Septembre 2017 traite la première étape….. Mais toujours pas la seconde.

L'explication avec un schéma

Edit. La version boot-info du 17 Septembre 2017 traite la première étape….. Mais toujours pas la seconde.

Nous allons donc faire en ligne de commande la partie absente. Pour cela, il faut d'abord identifier que le rapport de boot-info est fait en mode EFI. Il faut donc lire ce rapport et rechercher les deux lignes suivantes:

=================== UEFI/Legacy mode:
BIOS is EFI-compatible, and is setup in EFI-mode for this live-session.

On devrait alors trouver un peu au-dessus une ligne de ce style si l'installation EFI est bonne.

Boot000n ubuntu HD(1,GPT,faf76cad-4e3a-4d72-9614-d23d577e000c,0x800,0x82000)/File(EFIUBUNTUSHIMX64.EFI)..BO

C'est alors le moment de faire le travail que boot-info ne fait pas. Il faut déterminer comment la suite du boot va se passer. En effet, EFI vient de lancer le programme qu'on lui a demander de lancer. La suite ne le concerne plus. On ne sait pas ce que ce programme va faire. On va donc identifier où il est stocké, c'est un peu plus facile à faire maintenant. Il va suffire de rechercher la zone faf76cad-4e3a-4d72-9614-d23d577e000c. Si on ne la trouve pas, on a une explication du problème….. Mais si on la trouve, on obtient par exemple:

/dev/sda1: LABEL="SYSTEM" UUID="4EB2-F4B7" TYPE="vfat" PARTLABEL="EFI system partition" PARTUUID="faf76cad-4e3a-4d72-9614-d23d577e000c"

C'est alors le moment de regarder ce que la suite prévoit de faire. Pour cela, pas d'autre choix que de monter la partition et de fournir à ceux qui ont demandé un boot-info, le contenu du fichier de paramétrage. Pour cela on va démonter la partition au cas où elle serait encore montée, la remonter et lire le fichier de config et capturer son contenu en ligne de commande. Il faut remplacer X des commandes par la partition qui a été détectée. Dans cet exemple, c'est sda1.

sudo   umount   -v    /dev/**X**
sudo     mount   -v    /dev/**X**     /mnt
head    -1     /mnt/EFI/ubuntu/grub.cfg 

Il suffit de fournir cette ligne dans la discussion. Cela permet alors d'être certain de l'identification de la partition ubuntu qui est candidate à être exécutée. A titre d'exemple, il y a trois types de réponses possible.

search.fs_uuid 5e2ba319-9cdb-4db2-a773-cf7423554ec3 root hd0,gpt5 
search.fs_uuid 5e2ba319-9cdb-4db2-a773-cf7423554ec3 root hd1,msdos5 
search.fs_uuid 5e2ba319-9cdb-4db2-a773-cf7423554ec3 root  

Pour savoir où cela se trouve, il suffit de nouveau de repartir à la chasse à la partition. On pourra donc trouver à titre d'exemple:

/dev/sdb5        5e2ba319-9cdb-4db2-a773-cf7423554ec3   ext4 

Il reste à s'assurer que le type de partition est bien resté ext4, que le numéro de la partition est bien resté le même s'il a été précisé (Si ce n'est pas le cas, c'est probablement qu'une grosse mise à jour de windows a décidé de renuméroter les partitions), que la lettre correspond bien au numéro (SDA=0 SDB=1 SDC=2) et que te type de partition du disque est bien conforme à celui indiqué s'il a été précisé.

La quatrième. Survenue avec la version du 17 septembre 2017 Reste à confirmer. Elle ne propose plus de réinstaller les fichiers shimx64.efi et grubx64.efi. Elle propose seulement

<code>=================== Suggested repair</code>
The default repair of the Boot-Repair utility would purge (in order to enable-raid enable-lvm) and reinstall the grub2 of sda7 into the MBR of sda.
Additional repair would be performed: unhide-bootmenu-10s   fix-windows-boot   restore-efi-backups

La confirmation semble être trouvée.

La cinquième. Survenue avec la version du 17 septembre 2017. reste à confirmer Elle se sait plus proposer une réinstallation du boot dans la partition /boot si l'installation est cryptée.

=================== Suggested repair
The default repair of the Boot-Repair utility would not act on the boot.

La sixième . Un boot LEGACY en mode secure existerait.

=================== Final advice in case of suggested repair
Please do not forget to make your BIOS boot on sdb (1000GB) disk! Please disable SecureBoot in the BIOS.

Voir aussi

Documentation officielle du package boot-repair

Documentation française de l'appli boot-info



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0