Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
tutoriel:comment_reparer_clef_usb [Le 01/10/2017, 17:37]
moko138 [Mettre les données existantes en sécurité] Précisions, compléments, présentation et orthographe.
tutoriel:comment_reparer_clef_usb [Le 27/07/2020, 17:21] (Version actuelle)
pepelemoko [Tenter de réparer le système de fichiers]
Ligne 1: Ligne 1:
-{{tag>​Trusty usb}}+{{tag>tutoriel ​Trusty usb}}
  
 ---- ----
Ligne 36: Ligne 36:
 De manière générale, si dans des conditions matérielles identiques vous pouvez écrire avec Windows mais plus avec Ubuntu, vous pouvez éliminer ces cas de figure. De manière générale, si dans des conditions matérielles identiques vous pouvez écrire avec Windows mais plus avec Ubuntu, vous pouvez éliminer ces cas de figure.
  
-<​note>​Il se peut aussi tout simplement que l'​usage de la commande **sudo** à la place de **gksudo** pour des applications graphiques ​ne corrompe vos droits sur votre périphérique. Dans ce cas essayez de supprimer ou de renommer le fichier **.Xauthority** de votre [[:​arborescence#​consideration|dossier personnel]] avant tout autre chose avec cette commande par exemple : <​code>​mv .Xauthority .Xauthority_vieux</​code>​\\ Redémarrez votre ordinateur.</​note>​+<​note>​Il se peut aussi tout simplement que l'​usage de la commande **sudo** à la place de **gksudo** pour des applications graphiques corrompe vos droits sur votre périphérique. Dans ce cas essayez de supprimer ou de renommer le fichier **.Xauthority** de votre [[:​arborescence#​consideration|dossier personnel]] avant tout autre chose avec cette commande par exemple : <​code>​mv .Xauthority .Xauthority_vieux</​code>​\\ Redémarrez votre ordinateur.</​note>​
  
 ===== Mettre les données existantes en sécurité ===== ===== Mettre les données existantes en sécurité =====
Ligne 54: Ligne 54:
  
 <note tip> <note tip>
-Pour identifier quel //​périphérique (dev)// est votre clé (/dev/sd**?**) vous pouvez utiliser: <​code>​mount -l</​code> ​si celle-ci est montée automatiquement, ​et alors votre clef apparaître en **fin** de réponse, si elle est le **dernier** périphérique monté.+Pour identifier quel //​périphérique (dev)// est votre clé (/dev/s**??**) vous pouvez utiliser,\\  
 +- si celle-ci est montée ​: 
 +<​code>​mount -l | grep dev/s</​code> ​ 
 +et alors votre clef apparaîtra dans la liste ;
  
-Et, clé montée ou pas, vous pouvez utiliser ​<​code>​sudo lsblk -o name,​fstype,​size,​label,​mountpoint,uuid</​code>​ et la repérer à son système de fichiers, sa taille, son étiquette, son éventuel point de montage, ou son UUID.\\  Ou encore utiliser, **sans** faire de modification,​ l'​outil de partitionnement graphique [[:​gparted]]:​ dans sa fenêtre, en haut à droite, il affiche le /dev/sd? concerné, avec possibilité de montrer tous les /dev/sd? présents et reconnus.+Et, que la clé soit montée ou pas 
 +<​code>​sudo lsblk -e7 -o name,​fstype,​size,​label,​mountpoint</​code> ​ 
 +et la repérer à son système de fichiers, sa taille, son étiquette, ​et son éventuel point de montage.\\ ​ Ou encore utiliser, **sans** faire de modification,​ l'​outil de partitionnement graphique [[:​gparted]]:​ dans sa fenêtre, en haut à droite, il affiche le /dev/sd? concerné, avec possibilité de montrer tous les /dev/sd? présents et reconnus.
 </​note>​ </​note>​
  
Ligne 65: Ligne 70:
 Commencez par démonter votre clé, **il ne faut pas réparer un système monté** : <​code>​sudo umount /​dev/​sdx1</​code>​ Commencez par démonter votre clé, **il ne faut pas réparer un système monté** : <​code>​sudo umount /​dev/​sdx1</​code>​
 où "/​dev/​sdx1"​ doit être adapté à votre cas (x represente une lettre minuscule: a,b.) où "/​dev/​sdx1"​ doit être adapté à votre cas (x represente une lettre minuscule: a,b.)
-Ensuite, réparez le système de fichier :<​code>​sudo fsck -yfv /​dev/​sdx1</​code>​où "/​dev/​sdx1"​ doit être adapté à votre cas. **Attention** les options passées forcent la vérification et la réparation sans votre consentement. Pour plus d'​infos,​ consultez le man de fsck ou [[:fsck|sa page de documentation Ubuntu-fr]].+Avec cette méthode sous Kubuntu 17.10, le fichier /dev/sdx1 disparaît et fsck ne le trouve pas. Plus simplement, éjecter la clé et la réinsérer. 
 +Ensuite, réparez le système de fichier :<​code>​sudo fsck -aV /​dev/​sdx1</​code>​où "/​dev/​sdx1"​ doit être adapté à votre cas. **Attention** les options passées forcent la vérification et la réparation sans votre consentement. Pour plus d'​infos,​ consultez le man de fsck ou [[:fsck|sa page de documentation Ubuntu-fr]].
  
 Si après cette étape, en éjectant la clé et en la rebranchant le montage ne s'​effectue toujours pas en "​rw"​ (//​ReadWrite//,​ lecture-écriture) et que l'​erreur persiste, il ne vous reste plus que l'​option "​brutale"​ du chapitre à suivre... Si après cette étape, en éjectant la clé et en la rebranchant le montage ne s'​effectue toujours pas en "​rw"​ (//​ReadWrite//,​ lecture-écriture) et que l'​erreur persiste, il ne vous reste plus que l'​option "​brutale"​ du chapitre à suivre...
Ligne 102: Ligne 108:
 ==== Dans un terminal ou une console==== ==== Dans un terminal ou une console====
  
-Démonter avant tout la clé :<​code>​sudo umount /​dev/​sdx</​code>​ +Démonter avant tout la clé :<​code>​sudo umount ​-v /​dev/​sdx ​    # voir la note suivante x n'est qu'un exemple ​ il faut utiliser sdb ou sdc ou sdd ou sde ou sdf ou etc !!!!!!! ​</​code>​ 
-où il faudra adapter /dev/sdx à votre cas (x représente une lettre minuscule ex:a,b.).+où il faudra adapter /dev/sdx à votre cas (x représente une lettre minuscule ex: a,b.).
  
-Puis,  recréer un système de fichier : <​code>​sudo mkfs.fat -I -F 32 /dev/sdx</​code>​ +Puis,  recréer un système de fichier : <​code>​sudo mkfs.fat -F32 /dev/sdxn  # xn vaut b1 ou b2 ou c1 ou c2 ou  ​</​code>​ 
-où il faudra adapter ///dev/sdx// à votre cas, et éventuellement la valeur du paramètre -F si vous souhaitez de la FAT16 ou FAT32. ​+en général et sauf exeption on formate une partition , pas une clé , il faut donc indiquer le numéro de la partition à formater ​ n qui prendra la valeur 1 ou 2 ou 3 ou ..... !!!!!! 
 +où il faudra adapter ///dev/sdxn// à votre cas, et éventuellement la valeur du paramètre -F si vous souhaitez de la FAT16 ou FAT32. ​ il faudra donc utiliser sdb1 ou sdc1 ou sdd1 [ou sdb2 ou sdc2 ou etc !!!!! ]
 =====Si ça ne fonctionne toujours pas===== =====Si ça ne fonctionne toujours pas=====
-<note warning>​Si vous mettez la mauvaise lettre genre sda, sdb,... la table de partitions sera perdue et il faudra ​réecrire ​cette dernière via Testdisk ​pour détecter les partitions et Fdisk pour les modifier</​note>​ +<note warning>​Si vous mettez la mauvaise lettre genre sda, sdb,... la table de partitions sera perdue et il faudra ​réécrire ​cette dernière via testdisk ​pour détecter les partitions et les restaurer.</​note>​ 
-Essayez ​ces commandes (en adaptant ​le chiffre ​du disque au votre) : <​code>​sudo dd if=/​dev/​zero of=/dev/sdx bs=512 count=1+Repérez **au dernier moment** par 
 +<​code>​sudo lsblk -e7 -o name,​fstype,​size,​mountpoint,​label</​code>​ 
 +la lettre "​x"​ correspondant **momentanément** à votre clef.\\  
 +Aussitôt après, lancez ​ces commandes ​sur sdx (**sans** chiffre, et en adaptant ​la lettre ​du disque au vôtre) :  
 +<​code>​sudo dd if=/​dev/​zero of=/dev/sdx bs=512 count=4096
 sudo apt install mbr sudo apt install mbr
 sudo install-mbr /dev/sdx --force -t 0 -e 1</​code>​ sudo install-mbr /dev/sdx --force -t 0 -e 1</​code>​
-Puis réessayer de formater : <​code>​sudo ​umount ​/dev/sdx +Enfin créez et formatez sdx**1** (**avec** chiffre, cette fois)  
-sudo mkfs.fat --F 32 /dev/sdx</​code>​ +<​code>​sudo ​mkfs.fat -v -F32 /dev/sdx1</​code>​ 
- +ou, pour lui donner aussi une étiquette : 
 +<​code>​sudo mkfs.fat --F32 -n "​NOM-CHOISI" ​/dev/sdx1</​code>​ 
 +Où NOM-CHOISI devra, dans le cas du FAT32, comporter **onze** caractères maximum. Il est de plus vivement conseillé d'​éviter les espaces, les lettres accentuées et les caractères spéciaux.\\ \\ Si vous obtenez des messages d'​erreur,​ ouvrez un fil sur le forum.
  
 +<​note>​L'​ancien remède consistant à écrire des zéros sur le seul premier Mio (...bs=512 count=2048) ne suffit pas avec beaucoup de gravures modernes. Explications aux messages 27 (résumé) et 19 (détaillé) de cette discussion [[https://​forum.kubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​id=2016864&​p=2|« Page USB-Creator du Wiki »]]</​note>​
 ===== Le problème entre Linux et FAT32 ===== ===== Le problème entre Linux et FAT32 =====
 Sans entrer dans les détails, des problèmes peuvent survenir du fait de l'​usage de FAT32 car ce système de fichier ne gère ni les droits (lecture, écriture, exécution) ni les attributions (groupe, propriétaire). ​ Sans entrer dans les détails, des problèmes peuvent survenir du fait de l'​usage de FAT32 car ce système de fichier ne gère ni les droits (lecture, écriture, exécution) ni les attributions (groupe, propriétaire). ​
Ligne 123: Ligne 136:
 où il faudra adapter ///​dev/​sdf1//​ et ///​media/​usbdisk//​ à votre situation. où il faudra adapter ///​dev/​sdf1//​ et ///​media/​usbdisk//​ à votre situation.
  
 +<note tip> ​ ''​gnome-disks''​ permet d'​ajouter l'​argument ''​umask=0''​ dans les options de montage des disques</​note>​
 Voilà, votre clé devrait être pleinement fonctionnelle. Voilà, votre clé devrait être pleinement fonctionnelle.
  
  • tutoriel/comment_reparer_clef_usb.1506872224.txt.gz
  • Dernière modification: Le 01/10/2017, 17:37
  • par moko138