Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées pour les dernières versions LTS depuis Ubuntu 14.04 LTS.
Apportez votre aide…

Comment activer l'écriture sur les partitions NTFS ?

Après son apparition avec Windows 2000 le système de fichier NTFS a longtemps posé problème sous GNU/Linux, empêchant toute possibilité d'échange efficace avec des partitions ou ordinateurs utilisant ce format de fichier. Le paquet ntfs-3g résout ce problème et permet l'activation du support de l'écriture sur les partitions NTFS. Ce paquet est installé par défaut sous Ubuntu.

En cas de soucis avec une partition NTFS, tenter de réparer à l'aide de ntfsfix et fsck. Dans le cas particulier d'un double-amorçage avec Windows, une réparation avec l'utilitaire système de Windows chkdsk sera plus efficace (vérifier le disque, avec les options de correction des erreurs activées).

Installation

Il est possible d'accéder directement à une partition en NTFS en lecture et en écriture par défaut, même sur session live. Ceci est parfois utile pour récupérer des données sur une partition en NTFS via Live USB.

Configuration

Avec Ntfs-config

Dans le cas d'un dual-boot avec Windows 8,8.1 et 10, avant d'installer et d'utiliser ntfs-config il est vivement conseillé de désactiver le démarrage rapide pour éviter un passage en emergency mode (voire même un écran noir) au prochain démarrage sur Ubuntu.

Pour gérer vos partitions ntfs il existe un outil graphique, tel que ntfs-config : Détection des partitions

  1. Lancez l'application Outil de configuration NTFS (dans Unity ou Gnome-shell, taper "ntfs" et sélectionnez "Outil de configuration NTFS"). A noter pour Ubuntu 17.10 : il faut ouvrir une session Xorg (au lieu de Wayland) pour parvenir à lancer ntfs-config mais ce n'est pas suffisant : il faut également que gksu soit installé.

Dans la première fenêtre qui s'ouvre Nouvelles partitions détectées :

  • Cliquez dans la zone Point de montage, entrez-y le point de montage de votre choix (par exemple (/media/Windows) et cochez la partition que vous souhaitez monter automatiquement ;
  • Cliquez sur le bouton valider puis fermez la fenêtre par la croix dans la barre du haut ;

Une deuxième fenêtre apparaît (elle était cachée par la première) où vous pourrez choisir d'activer l'écriture soit sur les périphériques ntfs externes (usb), soit sur les périphériques internes. Cochez la case qui correspond à vos besoins comme sur la capture ci-contre. Le logiciel va alors monter toutes les partitions ntfs présentes sur votre ordinateur et que vous aurez cochées, avec le support de l'écriture. Si à l'issue de l'opération, trop de partitions NTFS sont montées au démarrage et que ça ne vous plaît pas, il suffit de les décocher.

Avec Disk-manager

Reportez vous à la page disk-manager.

Problème connu : démarrage rapide de Windows activé

Si lors d'une installation en double-amorçage avec Windows 8/10 vous rencontrez l'erreur suivante lorsque vous souhaitez accéder à un partition ntfs :

cela signifie que Windows ne s'est pas complètement arrêté.

Certains systèmes (variante Kubuntu notamment) n'émettent pas d'erreurs visibles et montent simplement la partition en lecture seule !

Afin d'accélérer le démarrage du système, Windows 8, 8.1 et 10 utilisent une fonctionnalité du nom de Démarrage rapide. Le démarrage rapide permet d'enregistrer l'état de votre système lors de l'arrêt de l'ordinateur et ainsi de redémarrer beaucoup plus rapidement. Mais cela rend impossible l'accès aux partitions préalablement accessibles sous Windows.

Windows 8

Pour désactiver le démarrage rapide activé par défaut sous Windows 8 :

  • Déplacez la souris dans le coin inférieur droit du bureau et cliquez sur l'icône Rechercher. Pour plus de simplicité, vous pouvez également utiliser le raccourci clavier Win+Q;
  • Dans le champ de recherche, tapez boutons d'alimentation puis cliquez sur Paramètres;
  • Cliquez ensuite sur Modifier le comportement des boutons d'alimentation;
  • Cela va alors permettre de modifier les options Paramètres d'arrêt en bas de page. Décochez alors l'option Activer le démarrage rapide;
  • Pour terminer, cliquez sur le bouton Enregistrer les modifications puis redémarrez l'ordinateur.

Vous pourrez maintenant accéder à vos partitions nfts sans difficultés.

Il peut y avoir d'autres options de "démarrage rapide" à désélectionner. Si la procédure ci-dessus ne fonctionne pas, cherchez d'autres options d'alimentation où le démarrage rapide est encore activé.

Windows 10

uniquement pour bios UEFI :

  • Appuyer simultanément sur les touches Windows et X.
  • Sélectionner Options d'alimentation.
  • Cliquer sur Choisir l'action des boutons d'alimentation.
  • Cliquer sur Modifier des paramètres actuellement non disponibles.
  • Décocher Activer le démarrage rapide (recommandé).
  • Cliquer sur Enregistrer les modifications.
  • Redémarrer l'ordinateur.

Script batch

FIXME cette contribution vient d'un gars qui faisait littéralement une faute par mot et ne savait pas orthographier "batch", ce serait cool de vérifier si son script est davantage fiable que sa connaissance du français.

Si votre disque dur est toujours bloqué, redémarrez sur Windows et lancez ce fichier (format .bat) :

@echo off
powercfg.exe /hibernate off
timeout /t 10 >> nul
del /F c:\hiberfil.sys
timeout /t 10 >> nul
shutdown /s /t 10

Problème accès en lecture seule

Depuis la version 16.10 de Ubuntu, si le démarrage rapide de Windows n'a pas été désactivé, le montage est fait automatiquement avec accès en lecture seule. Il n'y a aucun message d'alerte pour signaler le problème. C'est seulement quand on veut enregistrer un doc après l'avoir modifié qu'on constate que la case "Enregistrer" est grisée. L'examen du résultat de la commande "mount" révèle que le montage de la partition NTFS est fait en "ro" (Read Only) au lieu de "rw" (voir ligne "Enabled fallback to read-only mount when the volume is hibernated" sur cette page)

Voir aussi


Contributeur : Lalou, Fabien26, Skully, L'Africain.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0