Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
tutoriel:partitionner_manuellement_avec_installateur_ubuntu [Le 24/04/2019, 11:38]
77.198.25.197 [Partition boot (parfois nécessaire)]
tutoriel:partitionner_manuellement_avec_installateur_ubuntu [Le 13/11/2020, 15:05] (Version actuelle)
91.170.213.212 [Partition EFI ou BIOS-boot (si disque GPT)]
Ligne 42: Ligne 42:
  
   - **Nouvelle table de partition... :** Ce bouton ne peut être utilisé que lorsqu'​un disque dur (''/​dev/​sd**X**''​) est sélectionné dans la liste des périphériques. Cette option supprime l'​ensemble des partitions présentes dans le disque dur sélectionné,​ le rendant vierge, et crée une table de partitions vide, prête à recevoir des nouvelles partitions. Ne sélectionnez cette option que si vous désirez effacer totalement le contenu d'un disque dur ou si vous installez Ubuntu dans un disque dur neuf, dans lequel aucune table de partition n'​existe.   - **Nouvelle table de partition... :** Ce bouton ne peut être utilisé que lorsqu'​un disque dur (''/​dev/​sd**X**''​) est sélectionné dans la liste des périphériques. Cette option supprime l'​ensemble des partitions présentes dans le disque dur sélectionné,​ le rendant vierge, et crée une table de partitions vide, prête à recevoir des nouvelles partitions. Ne sélectionnez cette option que si vous désirez effacer totalement le contenu d'un disque dur ou si vous installez Ubuntu dans un disque dur neuf, dans lequel aucune table de partition n'​existe.
-  - **Ajouter... :** Cet outil permet de créer une nouvelle partition dans un espace libre non alloué. Ce bouton n'est accessible que si vous sélectionnez un ''​Espace libre''​ dans la liste des périphériques. Les nouvelles partitions apparaissent en aperçu seulement dans la liste des périphériques ;+  - **Ajouter... :** Cet outil permet de créer une nouvelle partition dans un espace libre non alloué. Ce bouton n'est accessible que si vous sélectionnez un ''​Espace libre''​ dans la liste des périphériques. Les nouvelles partitions apparaissent en aperçu seulement dans la liste des périphériques. Attention certains disques durs sont limités à 4 partitions primaires ​;
   - **Modifier... :** Ce bouton n'est accessible que si vous sélectionnez une partition (''/​dev/​sd**X0**''​) dans la liste des périphériques. Cet outil vous permet d'​agrandir ou réduire une partition, de la formater ou de lui attribuer un point de montage. Dans les cas de formatage et d'​attribution de points de montage, les modifications sont proposées en aperçu seulement.   - **Modifier... :** Ce bouton n'est accessible que si vous sélectionnez une partition (''/​dev/​sd**X0**''​) dans la liste des périphériques. Cet outil vous permet d'​agrandir ou réduire une partition, de la formater ou de lui attribuer un point de montage. Dans les cas de formatage et d'​attribution de points de montage, les modifications sont proposées en aperçu seulement.
   - **Supprimer :** Ce bouton n'est accessible que si vous sélectionnez une partition (''/​dev/​sd**X0**''​) dans la liste des périphériques. Cet outil vous permet de supprimer complètement une partition. Une fois la partition supprimée, toutes les données contenues dans cette partition ne seront plus accessibles. L'​espace occupé précédemment par la partition apparaîtra ensuite sous ''​Espace libre''​ dans la liste des périphériques.   - **Supprimer :** Ce bouton n'est accessible que si vous sélectionnez une partition (''/​dev/​sd**X0**''​) dans la liste des périphériques. Cet outil vous permet de supprimer complètement une partition. Une fois la partition supprimée, toutes les données contenues dans cette partition ne seront plus accessibles. L'​espace occupé précédemment par la partition apparaîtra ensuite sous ''​Espace libre''​ dans la liste des périphériques.
Ligne 53: Ligne 53:
 Dans certains cas des partitions de démarrage peuvent aussi se révéler indispensables. Voir paragraphes ci-dessous. Dans certains cas des partitions de démarrage peuvent aussi se révéler indispensables. Voir paragraphes ci-dessous.
  
-NOTA: partir de la version 18.04, la partition SWAP n'est plus obligatoire. Si elle est absente, il y a création automatique d'un fichier de swap.+NOTA: À partir de la version 18.04, la partition SWAP n'est plus obligatoire. Si elle est absente, il y a création automatique d'un fichier de swap.
  
 ==== Partition racine ==== ==== Partition racine ====
Ligne 87: Ligne 87:
  
 Si votre disque dur est partitionné en [[:GPT]], il faudra y créer soit une **partition EFI**, soit une **partition BIOS-Boot**. Il n'y a pas besoin de leur attribuer un point de montage, car l'​installateur s'en charge automatiquement((cf [[http://​forum.ubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​pid=10719471#​p10719471|cette discussion]])). Voir [[:​gpt|cette page]] pour plus d'​informations. Si votre disque dur est partitionné en [[:GPT]], il faudra y créer soit une **partition EFI**, soit une **partition BIOS-Boot**. Il n'y a pas besoin de leur attribuer un point de montage, car l'​installateur s'en charge automatiquement((cf [[http://​forum.ubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​pid=10719471#​p10719471|cette discussion]])). Voir [[:​gpt|cette page]] pour plus d'​informations.
 +
 +Une partition BIOS-Boot peut être créée avec gParted, et doit posséder les caractéristiques suivantes :
 +
 +    Point de montage : aucun
 +    Taille : 1Mo
 +    Type : aucun (non formaté)
 +    Drapeau : bios_grub
 +    Autre : doit être située en début d’un disque partitionné en GPT.
 +
  
 ==== Partition boot (parfois nécessaire) ==== ==== Partition boot (parfois nécessaire) ====
Ligne 99: Ligne 108:
 Accessoirement d'​autres partitions peuvent être créées pour des usages spécifiques. Attention, ces partitions supplémentaires réduisent la flexibilité d'​utilisation de votre espace disque ; elles ne sont donc à considérer que si vous êtes certain de ne pas remplir votre partition racine. ​ Accessoirement d'​autres partitions peuvent être créées pour des usages spécifiques. Attention, ces partitions supplémentaires réduisent la flexibilité d'​utilisation de votre espace disque ; elles ne sont donc à considérer que si vous êtes certain de ne pas remplir votre partition racine. ​
 ==== Partition de partage de données avec Windows, MacOS ou d'​autres GNU-Linux ==== ==== Partition de partage de données avec Windows, MacOS ou d'​autres GNU-Linux ====
-  * //Point de montage :// ''/​le_nom_que_vous_voulez''​ (oui, directement sous la racine. Un nom sans espace ni accent est **très** préférable).\\ ​+  * //Point de montage :// ''/​le_nom_que_vous_voulez''​ (oui, directement sous la racine. Un nom sans espace ni accent est **très** préférable).\\ 
 +  <note important>​ Si vous souhaitez que les applications de type **snap** accèdent à la partition, le point de montage ne doit pas se situer à la racine du système mais dans /home, /media, /mnt ou /run/mnt. Voir https://​snapcraft.io/​docs/​removable-media-interface et https://​snapcraft.io/​docs/​supported-interfaces</​note>​  
 +  ​
   Pour un montage automatique au démarrage, on rajoutera donc cette partition dans /etc/fstab.   Pour un montage automatique au démarrage, on rajoutera donc cette partition dans /etc/fstab.
    * //Utilité : // Si vous conservez un système d'​exploitation déjà installé dans votre ordinateur (Microsoft Windows(r) ou Apple MacOS(r)), sachez que ceux-ci sont incapables de lire et d'​écrire dans les partitions d'​Ubuntu. Mais l'​inverse est vrai : Ubuntu sait lire et écrire dans leurs partitions. Pour échanger des fichiers entre les deux systèmes d'​exploitation,​ il est conseillé de créer une partition de partage entre Ubuntu et votre autre système, ce qui est beaucoup plus sûr que de stocker des données directement sur la partition système de Windows((http://​forum.ubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​id=845401&​p=1)) (ou MacOS) ou que dans un /home si on a plusieurs Linux.    * //Utilité : // Si vous conservez un système d'​exploitation déjà installé dans votre ordinateur (Microsoft Windows(r) ou Apple MacOS(r)), sachez que ceux-ci sont incapables de lire et d'​écrire dans les partitions d'​Ubuntu. Mais l'​inverse est vrai : Ubuntu sait lire et écrire dans leurs partitions. Pour échanger des fichiers entre les deux systèmes d'​exploitation,​ il est conseillé de créer une partition de partage entre Ubuntu et votre autre système, ce qui est beaucoup plus sûr que de stocker des données directement sur la partition système de Windows((http://​forum.ubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​id=845401&​p=1)) (ou MacOS) ou que dans un /home si on a plusieurs Linux.
Ligne 108: Ligne 119:
  
 [[http://​bluc.pagesperso-orange.fr/​ps/​ps-com/​ps-com.html|Un guide est disponible en ce lieu]] [[http://​bluc.pagesperso-orange.fr/​ps/​ps-com/​ps-com.html|Un guide est disponible en ce lieu]]
- 
 ==== Partition de données personnelles ==== ==== Partition de données personnelles ====
   * //Point de montage :// ''/​home''​   * //Point de montage :// ''/​home''​
-  * //Utilité : // Lorsque vous disposez d'un disque dur suffisamment grand, un dossier home séparé permet d'​isoler les paramètres personnels et les dossiers personnels des utilisateurs du reste du système. Par défaut, ce dossier fait partie de la partition racine. Un /home séparé est généralement superflu, voire gênant (notamment sur de petits disques) si vous débutez avec Ubuntu. Consulter [[:​tutoriel:​deplacer_home#​public|ce comparatif]] pour savoir si un home séparé peut vous être utile. Important: un /home séparé ne sert pas à partager des données avec Windows ou MacOS (voir le paragraphe précédent).+  * //Utilité : // Lorsque vous disposez d'un disque dur suffisamment grand, un dossier home séparé permet d'​isoler les paramètres personnels et les dossiers personnels des utilisateurs du reste du système. Par défaut, ce dossier fait partie de la partition racine. Un /home séparé est généralement superflu, voire même gênant (notamment sur de petits disques) si vous débutez avec Ubuntu. Consulter [[:​tutoriel:​deplacer_home#​public|ce comparatif]] pour savoir si un home séparé peut vous être utile. Important: un /home séparé ne sert pas à partager des données avec Windows ou MacOS (voir le paragraphe précédent).
   * //Taille : // Selon votre usage.   * //Taille : // Selon votre usage.
   * // Type : // on choisira généralement EXT4 pour une installation sur disque dur, ou bien EXT2 pour une installation sur clef USB((afin de réduire l'​usure de la mémoire flash, usure qui est fonction du nombre d’écritures sur ce type de mémoire. Revers de la médaille : le système de fichiers EXT2 est non journalisé,​ donc moins résistant)). Remarque : d'​autres systèmes de fichiers sont disponibles.   * // Type : // on choisira généralement EXT4 pour une installation sur disque dur, ou bien EXT2 pour une installation sur clef USB((afin de réduire l'​usure de la mémoire flash, usure qui est fonction du nombre d’écritures sur ce type de mémoire. Revers de la médaille : le système de fichiers EXT2 est non journalisé,​ donc moins résistant)). Remarque : d'​autres systèmes de fichiers sont disponibles.
Ligne 231: Ligne 241:
  
 Il existe dans le menu Système->​Administration du live-CD un autre utilitaire de partitionnement : [[:​GParted]]. Il existe dans le menu Système->​Administration du live-CD un autre utilitaire de partitionnement : [[:​GParted]].
 +
 +<note tip>A utiliser sans modération pour   ​modifier la taille d'une partition mal calibrée lors d'une installation.</​note>​
  
  
 ------ ------
 //​Contributeurs : [[:​utilisateurs:​AlexandreP]],​ eleon, [[:​utilisateurs:​YannUbuntu]],​ moko138 (doc anglophone tirée de ce document: [[https://​help.ubuntu.com/​community/​DiskSpace|DiskSpace]])//​ //​Contributeurs : [[:​utilisateurs:​AlexandreP]],​ eleon, [[:​utilisateurs:​YannUbuntu]],​ moko138 (doc anglophone tirée de ce document: [[https://​help.ubuntu.com/​community/​DiskSpace|DiskSpace]])//​
  • tutoriel/partitionner_manuellement_avec_installateur_ubuntu.1556098719.txt.gz
  • Dernière modification: Le 24/04/2019, 11:38
  • par 77.198.25.197