Contenu | Rechercher | Menus

Passer d'Ubuntu 17.04 à Ubuntu 17.10

La mise à niveau vers Ubuntu 17.10 implique d'importants changements, et risque de bouleverser vos habitudes. Cet article va expliquer quelques nouveautés, et comment vous y adapter.

L'écran de connexion

L'écran de connexion par défaut a changé : c'est désormais GDM. Sous le champ d'entrée de votre mot de passe, vous trouverez une icône en forme d'engrenage qui permet de choisir quel est l'environnement utilisé, et avec quel protocole d'affichage.

GDM sur Ubuntu 17.10

Le protocole d'affichage

Depuis plusieurs décennies, c'était le protocole X11 qui était utilisé pour afficher les éléments à l'écran. Ubuntu a souhaité expérimenter le nouveau protocole Wayland pour cette version.

Wayland est nouveau et présente donc quelques bugs et incompatibilités, parmi lesquels on peut citer :
  • Incompatible avec certaines cartes graphiques (pilotes non compatibles pour l'instant). Dans ce cas, Wayland devrait ne pas vous être présenté, mais un imprévu est toujours possible.
  • Certaines applications ne sont pas compatibles (voir la partie de l'article dédiée).
  • Quelques légers cafouillages graphiques (parfois visibles au lancement de Firefox par exemple).

Si vous ne désirez pas utiliser Wayland, c'est possible, il suffit de sélectionner "Ubuntu sur Xorg" au lieu de "Ubuntu" au niveau de l'écran de connexion.

Pourquoi avoir mis Wayland ?

Pour le tester à très grande échelle. Les versions intermédiaires d'Ubuntu, comme la 17.10, sont faites pour cela après tout : le but est de pouvoir trouver et corriger les bugs en prévision de la version 18.04, qui sera une version LTS, c'est-à-dire une version recommandée au grand public.

L'environnement

L'environnement graphique n'est plus Unity, mais GNOME Shell. Même si des efforts ont été faits (notamment sur le thème graphique) pour ne pas vous dépayser, il s'agit de deux environnements distincts, aux fonctionnements différents.

Avant (17.04) Après (17.10)
Unity sur Ubuntu 15.10 (cliquez pour agrandir) La session Ubuntu

GNOME Shell s'articule autour de la vue des activités (déclenchée par le bouton "Activités" ou la touche Super) : toutes les fenêtres, les espaces de travail, les applications favorites, etc. y sont visibles d'un seul coup d'œil et accessibles en un clic. Consultez l'article dédié pour plus d'informations.

Quelques questions que vous pourriez vous poser :

Où sont les menus ?

La barre de menus globale n'est pas présente dans GNOME Shell :

  • Dans la barre supérieure se trouve un unique menu de l'application, qui contiendra souvent (entre autres) l'aide, le résumé des raccourcis claviers, et les préférences de l'application.
  • Les barres de menus elles-mêmes sont dans les fenêtres (pour LibreOffice notamment).
  • Beaucoup d'applications n'estiment plus avoir besoin de s'encombrer d'une barre de menus :
    • Firefox propose un "menu sandwich" sur la droite de la barre d'adresse (symbolisé par ≡).
    • Gedit, Nautilus, etc. proposent un menu semblable (symbolisé par ≡) sur la droite de leurs barres de fenêtre.

Comment accéder aux applications ?

Le symbole avec 9 points, tout en bas du dock latéral, vous permet d'accéder à la liste des applications disponibles. Une recherche au clavier y est possible.

Selon la configuration du système, la recherche donne aussi accès aux paramètres, aux fichiers, au contenu de la logithèque, …

Où sont les espaces de travail ?

Le bouton "Activités", tout à gauche de la barre supérieure, permet d'afficher la vue des activités : il s'agit d'un aperçu des fenêtres ouvertes sur l'espace de travail courant, où la recherche au clavier (précédemment citée) est aussi possible.

Les espaces de travail, agencés verticalement, sont listés sur le coté de l'écran. Ils se créent au fur et à mesure de vos besoins.

Où sont les boutons de contrôle pour la musique ?

En cliquant sur l'horloge vous accéderez au centre de notifications, qui accueille un calendrier, vos notifications, les boutons de contrôle pour les lecteurs de musique, et bien d'autres choses encore en fonction de ce que vous activerez (météo, horloges d'autres fuseaux, …).

Comment personnaliser ?

Les paramètres du système (disponibles depuis le menu à droite de la barre supérieure) permettent de modifier quelques paramètres du dock latéral, de personnaliser le fonctionnement de la recherche, la confidentialité du système, les langues disponibles, les raccourcis claviers, etc. et d'activer le mode nuit (lumière moins bleue).

L'arrière plan peut aussi être modifié ainsi, même si c'est peu pratique : pour ce qui est de la personnalisation esthétique, il est nécessaire d'installer "GNOME Ajustements" (changer le coté des boutons de fenêtres, le thème, les polices, les icônes sur le bureau, …).

Pour ajouter des fonctionnalités (menus classiques pour accéder aux applications, gestionnaire de presse-papier, etc.) il vous faudra passer par des extensions GNOME Shell.

Voici quelques ressources utiles :

Tel logiciel ne marche pas

Wayland n'est pas supporté par tous les logiciels, notamment :

  • ceux qui se basent sur le protocole X11 pour fonctionner, comme tint2, Docky ou encore TeamViewer.
  • ceux qui veulent se lancer avec les droits d'administration, comme GParted, Synaptic, UKUU, Bleachbit, etc.
    Pour Synaptic, utilisez alors une alternative comme GNOME Paquets.

Il est également possible de se connecter à une session "Ubuntu sur Xorg" au fonctionnement plus habituel (via l'écran de connexion) pour que ces logiciels spécifiques fonctionnent.

Je viens d'Ubuntu GNOME, rendez-moi ma session normale !

Revenez à l'étape de la connexion, et sélectionnez "GNOME" (ou "GNOME sur Xorg" selon vos besoins).

Si vous avez entièrement réinstallé le système, il faut alors installer le paquet gnome-session pour que ce choix vous soit proposé à la connexion.

Les paramètres particuliers de la session Ubuntu (thèmes, dock, etc.) seront alors désactivés.

Attention cependant, les icônes qui jadis apparaissaient dans le tiroir dépliant en bas à gauche ne sont plus accessibles.

Je veux absolument Unity, que faire ?

Revenez à l'étape de la connexion, et sélectionnez "Unity".

Si vous avez entièrement réinstallé le système, il faut alors installer le paquet unity-session pour que ce choix vous soit proposé à la connexion.
Cependant, GNOME Shell sera conservé pour les prochaines versions, car Unity n'est plus développé, alors on peut repousser l'échéance mais il va bien falloir s'habituer à autre chose que le bureau Unity.

Par exemple, certains logiciels commencent déjà à ne plus s'encombrer de leur barre de menus globale.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0