Contenu | Rechercher | Menus

Vivaldi

Vivaldi est un navigateur web basé sur Chromium.

Le navigateur Vivaldi est sous licence propriétaire mais son code source est ouvert, et il est gratuit.

Présentation et historique

Vivaldi est développé par Vivaldi Technologies, une entreprise fondée par le co-créateur et ex-PDG d'Opera1), qui était déçu qu'Opéra ait coupé le contact avec sa communauté et perdu en possibilités de personnalisation.

La première version a vu le jour en 2015, mais Vivaldi a déjà de très nombreux utilisateurs, notamment sur Windows.

L’intérêt de Vivaldi par rapport à Google Chrome ou Chromium est la possibilité de personnaliser, de manière très avancée, l'interface du navigateur. En particulier, la gestion des onglets est, de manière native, très avancée.

Un paramétrage très avancé est nativement possible, que ce soit en terme d'apparence (modifier le thème flat par défaut en changeant les formes, les couleurs, etc.), d'agencement (position des barres, des panneaux, des onglets, des menus, des boutons de fenêtre, etc.), de l'ergonomie (gestures à la souris, raccourcis clavier, etc.), de comportement et de gestion des onglets, …

Vivaldi est compatible avec les extensions du Chrome Web Store, ce qui décuple encore ses possibilités !

Le développement de Vivaldi étant très actif, les possibilités ne cessent de s'enrichir. Cette documentation est peut-être déjà dépassée au moment où vous la lisez !

Installation

Ce logiciel n'est pas présent dans les dépôts, il faudra installer un PPA ce qui pourrait déstabiliser votre système !

Pré-requis

Pour l'installation, les droits d'administration et une connexion internet fonctionnelle sont requis.

Téléchargement

Le paquet se télécharge depuis leur site officiel ; prenez bien une version au format .deb, en 64 bits si votre système est installé selon cette architecture, en 32 bits sinon.

Installation du paquet

Le fichier .deb obtenu peut s'installer avec gDebi ou en ligne de commande (en tant qu'administrateur) avec

dpkg -i nom_du_fichier.deb

Cela devrait ajouter automatiquement un dépôt correspondant à Vivaldi : un fichier /etc/apt/sources.list.d/vivaldi.list devrait être créé avec à l'intérieur la ligne

deb http://repo.vivaldi.com/stable/deb/ stable main
Cette procédure peut se faire manuellement : après avoir ajouté le fichier correspondant au dépôt il suffit ensuite de mettre à jour la liste des paquets, puis installez le paquet vivaldi

Utilisation

Vivaldi 1.9

Speed Dial

C'est le nom donné aux liens rapides et visuels vers "vos sites préférés", accessibles sous forme d'une grille de miniatures à partir de chaque nouvel onglet.

On peut organiser les Speed Dials à l’aide de dossiers pour un accès plus pratique, choisir leur nombre, paramétrer l'image qui s'affiche en fond, …

Signets

Les signets (équivalents des marque-pages ou des favoris) peuvent être organisés en dossiers, l'un de ces dossiers pouvant être paramétré en tant que barre des signets, et l'un d'entre eux comme dossier "Speed dials".

L'ajout de signets se fait soit depuis la barre d'adresse en cliquant sur l'icône "ajouter aux signets" (puis choisissez son nom et son emplacement et pensez à enregistrer le signet), soit en déroulant un dossier présent dans la barre des signets (une option "ajouter la page courante à ce dossier" devrait être présente).

Panneaux

Une barre latérale propose l'accès à des panneaux : signets, téléchargements, historique, prise de notes, … mais aussi des panneaux personnalisés. On peut par exemple ouvrir la version mobile d'un site web dans un panneau !

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Vous devriez également retirer le dépôt de Vivaldi des sources de vos logiciels.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0