Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
grsync [Le 08/08/2019, 10:52]
christophe c [Exclusion de certains fichiers ou répertoires d'une sauvegarde ou synchronisation] ortho
grsync [Le 25/08/2021, 23:59] (Version actuelle)
86.215.34.61
Ligne 5: Ligne 5:
 ====== Grsync ====== ====== Grsync ======
  
-**Grsync** est une interface graphique simple utilisant ​GTK2 pour la commande [[:rsync]]. C'est donc un logiciel qui permet d'​effectuer facilement des synchronisations / sauvegardes ([[sauvegarde|backup]]) de répertoires sur des périphériques externes ou distants. Il est publié sous licence libre  **[[wpfr>​Licence_publique_générale_GNU|GNU GPL]]**. ​+**Grsync** est une interface graphique simple utilisant ​GTK pour la commande [[:rsync]]. C'est donc un logiciel qui permet d'​effectuer facilement des synchronisations / sauvegardes ([[sauvegarde|backup]]) de répertoires sur des périphériques externes ou distants. Il est publié sous licence libre  **[[wpfr>​Licence_publique_générale_GNU|GNU GPL]]**. ​
  
 {{ :​application:​grsync.png?​500 |Interface graphique de Grsync sous Ubuntu 12.04}} {{ :​application:​grsync.png?​500 |Interface graphique de Grsync sous Ubuntu 12.04}}
 +
 +===== Pré-requis =====
 +  * Disposer des [[:​sudo|droits d'​administration]].
 +  * Disposer d'un support de sauvegarde (partition, disque dur externe, clé USB suffisamment grosse) **au format ext3 ou ext4**, car le NTFS ou le FAT32 (formats habituels des supports USB vendus dans le commerce) ne conservent pas toutes les propriétés des fichiers. Il faudra donc sans doute reformater votre support USB. Cocher la case "​compatibilité avec Windows"​ vous permet normalement d'​utiliser un support formaté en FAT ou NTFS.
  
  
 ===== Installation ===== ===== Installation =====
  
-[[tutoriel/​comment_installer_un_paquet#​installer_un_paquet_present_dans_les_depots_recommande|Installez le paquet]] **[[apt://grsync|grsync]]** ​(le [[depots#​depots_officiels|dépôt Universe doit être activé]], ce qui est normalement le cas par défaut).+[[tutoriel/​comment_installer_un_paquet#​installer_un_paquet_present_dans_les_depots_recommande|Installez le paquet]] **[[apt>grsync]]**
  
  
-===== Pré-requis ===== 
  
-  * avoir installé [[:grsync]] (pour cela il suffit d'​[[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installer le paquet]] **[[apt://​grsync|grsync]]**) 
-  * Disposer des [[:​sudo|droits d'​administration]]. 
-  * Disposer d'un support de sauvegarde (partition, disque dur externe, clé USB suffisamment grosse) **au format ext3 ou ext4**, car le NTFS ou le FAT32 (formats habituels des supports USB vendus dans le commerce) ne conservent pas toutes les propriétés des fichiers. Il faudra donc sans doute reformater votre support USB. Cocher la case "​compatibilité avec Windows"​ vous permet normalement d'​utiliser un support formaté en FAT ou NTFS. 
  
 ===== Principes d'une sauvegarde===== ===== Principes d'une sauvegarde=====
Ligne 29: Ligne 29:
  
 ===== Paramétrage d'une sauvegarde===== ===== Paramétrage d'une sauvegarde=====
-Lancer Grsync (disponible dans le menu des applications Ubuntu).+====Approche simplifiée==== 
 +1/ Lancer Grsync (disponible dans le menu des applications Ubuntu).
  
-Dans le menu **« session »**, cliquez sur **« Ajouter »**, puis **« entrer le nom de la nouvelle session »** (par exemple **« sauvegarde-Doc »**). __Ne pas cocher__ "​ajouter comme ensemble de session"​.+2/ Dans le menu **« session »**, cliquez sur **« Ajouter »**, puis **« entrer le nom de la nouvelle session »** (par exemple **« sauvegarde-Doc »**). __Ne pas cocher__ "​ajouter comme ensemble de session"​
 + 
 +3/ Dans la zone "​source",​ saisissez le répertoire à sauvegarder (ses sous-répertoires le seront aussi). 
 + 
 +4/ Dans la zone "​destination",​ saisissez le répertoire où se fera la sauvegarde. Vérifiez que la taille disque sera suffisante. 
 + 
 +5/ Ne modifiez aucune des options par défaut, et cliquez sur l’icône "​Synchroniser"​ (la plus  droite de la barre d'​outils) pour lancer la sauvegarde / synchro.
  
  ​{{grsync:​grsync-ajouter-session-1.png?​650|Grsync 1.2.6 : ajouter une sauvegarde 1}}  {{grsync:​grsync-ajouter-session-2.png?​300|Grsync 1.2.6 : ajouter une sauvegarde 2}}  ​{{grsync:​grsync-ajouter-session-1.png?​650|Grsync 1.2.6 : ajouter une sauvegarde 1}}  {{grsync:​grsync-ajouter-session-2.png?​300|Grsync 1.2.6 : ajouter une sauvegarde 2}}
 +
 +====Approche complète====
 +Dans le menu **« session »**, cliquez sur **« Ajouter »**, puis **« entrer le nom de la nouvelle session »** (par exemple **« sauvegarde-Doc »**). __Ne pas cocher__ "​ajouter comme ensemble de session"​.
  
 Dans **« Source et destination »** : Dans **« Source et destination »** :
Ligne 56: Ligne 66:
 {{ :​grsync:​grsync-options-avancees.png?​500 |Grsync 1.2.6 : Options par défaut de l'​onglet "​options avancées"​}} {{ :​grsync:​grsync-options-avancees.png?​500 |Grsync 1.2.6 : Options par défaut de l'​onglet "​options avancées"​}}
  
-L'​onglet **Autres options** permet de lancer des commandes ou des scripts avant ou après la synchro. Par exemple vider la poubelle __avant__ de synchroniser tout le **/home** peut être utile (**rm -rv ~/​.local/​share/​Trash/​* +L'​onglet **Autres options** permet de lancer des commandes ou des scripts avant ou après la synchro. Par exemple vider la poubelle __avant__ de synchroniser tout le **/home** peut être utile **rm -rvf ~/​.local/​share/​Trash/​{*,.*}**
-**).+
  
 //​Ci-dessous les options par défaut de l'​onglet **autres options** :// //​Ci-dessous les options par défaut de l'​onglet **autres options** ://
Ligne 72: Ligne 81:
 Il est possible **et conseillé lors d'un premier test de sauvegarde** d'​effectuer une simulation (bouton « Simuler »), pour observer ce que ferait Grsync avec les options choisies. Vous pouvez également faire des tests en créant un répertoire source (par exemple : source_test) et un répertoire de destination (destination_test) sur votre machine, dans le répertoire de test source vous pouvez coller différents fichiers et dossiers, puis vérifier que Grsync a bien produit le résultat attendu dans le répertoire destination de test. Il est possible **et conseillé lors d'un premier test de sauvegarde** d'​effectuer une simulation (bouton « Simuler »), pour observer ce que ferait Grsync avec les options choisies. Vous pouvez également faire des tests en créant un répertoire source (par exemple : source_test) et un répertoire de destination (destination_test) sur votre machine, dans le répertoire de test source vous pouvez coller différents fichiers et dossiers, puis vérifier que Grsync a bien produit le résultat attendu dans le répertoire destination de test.
  
-**Pour réaliser la sauvegarde**,​ il faut cliquer sur le bouton **« Synchroniser »** (le plus à droite des boutons de l'​interface),​ ou dans le Menu **Fichier**,​ choisir **exécuter**.+**Pour réaliser la sauvegarde**,​ il faut l'​appeler par le menu déroulant en haut de la fenêtre, puis cliquer sur le bouton **« Synchroniser »** (le plus à droite des boutons de l'​interface),​ ou dans le Menu **Fichier**,​ choisir **exécuter**.
  
-===== Quelques ​cas pratiques ​d'​utilisations ​=====+===== Utilisations avancées - cas pratiques ===== 
 +Au-delà du paramétrage de base d'une sauvegarde / synchro tel qu'​expliqué plus haut, il existe des options permettant d'​aller plus loin. En voilà quelques-unes.
 ==== Simulation et apprentissage rsync==== ==== Simulation et apprentissage rsync====
 Avant une nouvelle sauvegarde, il est intéressant de lancer une simulation (icône entourée en rouge). Aucune sauvegarde n'est faite, mais un message d'​erreur peut être signalé. Avant une nouvelle sauvegarde, il est intéressant de lancer une simulation (icône entourée en rouge). Aucune sauvegarde n'est faite, mais un message d'​erreur peut être signalé.
  
-{{ :​grsync:​grsync_simulation1.png?​500 |Bouton de lancement de la simulation}}+{{ :​grsync:​grsync_simulation1.png?​500 |Grsync 1.2.6 : Bouton de lancement de la simulation}}
  
 De plus, la commande [[rsync|rsync]] générée est affichée, ce qui permet d'​apprendre la syntaxe de la commande, ou de la réutiliser dans [[anacron|anacron]] (voir le chapitre sur l'​automatisation,​ plus bas). De plus, la commande [[rsync|rsync]] générée est affichée, ce qui permet d'​apprendre la syntaxe de la commande, ou de la réutiliser dans [[anacron|anacron]] (voir le chapitre sur l'​automatisation,​ plus bas).
  
-{{ :​grsync:​grsync_simulation2.png?​1000 |Affichage du résultat de la simulation et de la commande rsync.}}+{{ :​grsync:​grsync_simulation2.png?​1000 |Grsync 1.2.6 : Affichage du résultat de la simulation et de la commande rsync.}}
  
 ==== Sauvegardes multiples==== ==== Sauvegardes multiples====
Ligne 99: Ligne 109:
 Ci-dessous le choix de la session à lancer (cette liste apparaît après avoir cliqué dans la liste déroulante en haut de l'​écran) :  Ci-dessous le choix de la session à lancer (cette liste apparaît après avoir cliqué dans la liste déroulante en haut de l'​écran) : 
  
-{{ :​grsync:​grsync_choisir_synchro.png?​500 |Choix session à lancer}}+{{ :​grsync:​grsync_choisir_synchro.png?​500 |Grsync 1.2.6 : Choix session à lancer}}
  
 On peut aussi lancer un groupe de sauvegardes en faisant un script au terminal : On peut aussi lancer un groupe de sauvegardes en faisant un script au terminal :
Ligne 108: Ligne 118:
  
 On peut automatiser ce script dans un fichier [[bash|bash]],​ ou plus simplement dans un alias du fichier **.bashrc** (ce qui crée une pseudo commande). Par exemple un **gedit .bashrc** au terminal ouvre le fichier caché **.bashrc**. En-dessous des alias existant (dans la partie alias, donc), on peut ajouter une ligne : **alias sync='​grsync -e mozilla && grsync -e thunderbird && grsync -e documents && grsync -e images && exit'​**. Il faut refermer le terminal, puis le rouvrir (ce qui réinitialise le **.bashrc**). Dès lors, taper **sync** dans le terminal lancera automatiquement les 4 sauvegardes de l'​exemple l'une après l'​autre. On peut automatiser ce script dans un fichier [[bash|bash]],​ ou plus simplement dans un alias du fichier **.bashrc** (ce qui crée une pseudo commande). Par exemple un **gedit .bashrc** au terminal ouvre le fichier caché **.bashrc**. En-dessous des alias existant (dans la partie alias, donc), on peut ajouter une ligne : **alias sync='​grsync -e mozilla && grsync -e thunderbird && grsync -e documents && grsync -e images && exit'​**. Il faut refermer le terminal, puis le rouvrir (ce qui réinitialise le **.bashrc**). Dès lors, taper **sync** dans le terminal lancera automatiquement les 4 sauvegardes de l'​exemple l'une après l'​autre.
 +
 +<note important>​Il y a un bug sur le lancement via **grsync -e** d'un __groupe__ de synchro. Le lancement manuel (via l'​**interface graphique**) d'une synchro de groupe ne pose pas de problème, mais le **lancement en ligne de commande** de **grsync -e** ne fonctionne que pour les __2 premières__ synchros du groupe. \\
 +**grsync -e** (utilisé dans un script, en général) est donc plutôt à réserver aux synchro d'__un seul__ répertoire,​ quitte à les mettre à la file dans le script. Par exemple :    **sh -c "sleep 60 ; grsync -e documents ; grsync -e images ; grsync -e thunderbird"​**. \\
 +Ce bug est corrigé à partir de Ubuntu 21.04 (hirsute hippo). Si vous ne voulez pas changer de version Ubuntu, vous pouvez télécharger et installer manuellement la version corrigée (**grsync 1.3**)[[http://​security.ubuntu.com/​ubuntu/​pool/​universe/​g/​grsync/​grsync_1.2.6-2_amd64.deb|ici]].</​note>​
  
 ====Automatisation des sauvegardes==== ====Automatisation des sauvegardes====
Ligne 120: Ligne 134:
  
 Exemple de l'​écran de saisie du démarrage automatique (sous [[gnome-shell|gnome-shell]]). C'est le champs "​**Commande**"​ qui est important, les autres sont libres. Exemple de l'​écran de saisie du démarrage automatique (sous [[gnome-shell|gnome-shell]]). C'est le champs "​**Commande**"​ qui est important, les autres sont libres.
-{{ :​grsync:​grsync_au_demarrage.png?​600 |Créer un lancement automatique au démarrage}} +{{ :​grsync:​grsync_au_demarrage.png?​600 |Grsync 1.2.6 : Créer un lancement automatique au démarrage}}
  
 Si on souhaite un démarrage à un rythme différent du quotidien, [[cron|Cron]] ou [[anacron|anacron]] (ce dernier plus adapté à un PC) ne sont pas vraiment utiles, car ils sont lancés par l'​**utilisateur root**, lequel n'​affiche pas le résultat à l'​écran,​ et ne connaît pas votre compte utilisateur (ou sont stockés vos paramétrages de sauvegardes). Ils sont bien adaptés par contre pour lancer rsync, la commande derrière Grsync. ​ Si on souhaite un démarrage à un rythme différent du quotidien, [[cron|Cron]] ou [[anacron|anacron]] (ce dernier plus adapté à un PC) ne sont pas vraiment utiles, car ils sont lancés par l'​**utilisateur root**, lequel n'​affiche pas le résultat à l'​écran,​ et ne connaît pas votre compte utilisateur (ou sont stockés vos paramétrages de sauvegardes). Ils sont bien adaptés par contre pour lancer rsync, la commande derrière Grsync. ​
Ligne 140: Ligne 153:
   * Enfin, la commande rsync reprend simplement l'​exemple de la copie écran précédente. ​   * Enfin, la commande rsync reprend simplement l'​exemple de la copie écran précédente. ​
 Pour aller plus loin, voyez l'aide [[anacron|anacron]]. Pour aller plus loin, voyez l'aide [[anacron|anacron]].
-====Synchronisation en continue==== +====Synchronisation en continu==== 
-Pour avoir un synchronisation quasi permanente, vous pouvez lancer chaque heure (voir plus fréquemment) la synchronisation entre votre source et votre destination. Pour ce faire, le mieux est d'​avoir une boucle sans fin qui tourne en résident dans la mémoire, et lance la synchro régulièrement.+Pour avoir une synchronisation quasi permanente, vous pouvez lancer chaque heure (voir plus fréquemment) la synchronisation entre votre source et votre destination. Pour ce faire, le mieux est d'​avoir une boucle sans fin qui tourne en résident dans la mémoire, et lance la synchro régulièrement.
  
 Pour ce faire, allez dans le lancement automatique de programmes au démarrage de la session (voir explication plus haut), et dans la zone "​commande"​ copiez : Pour ce faire, allez dans le lancement automatique de programmes au démarrage de la session (voir explication plus haut), et dans la zone "​commande"​ copiez :
Ligne 151: Ligne 164:
  
 ==== Exclusion de certains fichiers ou répertoires d'une sauvegarde ou synchronisation ==== ==== Exclusion de certains fichiers ou répertoires d'une sauvegarde ou synchronisation ====
-Vous pouvez souhaitez exclure certains fichiers d'une sauvegarde. Grsync n'a pas de fonctionnalité directement ​lié à cet objectif, mais permet de saisir une option rsync dans son onglet "​**Options avancées**",​ champ "​**Options supplémentaires**"​.+Vous pouvez souhaitez exclure certains fichiers d'une sauvegarde. Grsync n'a pas de fonctionnalité directement ​liée à cet objectif, mais permet de saisir une option ​[[rsync|rsync]] ​dans son onglet "​**Options avancées**",​ champ "​**Options supplémentaires**"​.
  
 Dans ce dernier, saisissez par exemple **--exclude="​*.txt"​** (pour exclure les fichiers avec une extension .txt), ou **--exclude="​maison*"​** (pour exclure les fichiers commençant par **maison**). Dans ce dernier, saisissez par exemple **--exclude="​*.txt"​** (pour exclure les fichiers avec une extension .txt), ou **--exclude="​maison*"​** (pour exclure les fichiers commençant par **maison**).
  
-Pour exclure un répertoire,​ saisissez par exemple **--exclude="​impots/"​** (pour exclure le répertoire **/​impots/​**). Attention, ne saisissez ​__pas__ le chemin ​entier ​du répertoire (par exemple /​home/​chris/​Documents/​impots/​),​ car il ne sera __pas__ reconnu => il faut seulement saisir le nom du répertoire ​avec un slash **/** au boutSi vous ne mettez pas le **/** à la fin de votre exclusion, ​cela fonctionnera quand même, mais tout fichier s'​appelant exactement **impots** (donc sans extension) sera également exclu (peu de fichiers n'ont pas d’extension mais le risque existe cependant d'​avoir un fichier et un répertoire ayant exactement le même nom). Donc pour être __certain__ d'​exclure un répertoire et pas des fichiers, le **/** à la fin ("​**impots/**") est __très conseillé__.+Pour exclure un répertoire,​ saisissez par exemple **--exclude="​impots/​*"** (pour exclure le répertoire **/​impots/​**). ​ Donc pour être __certain__ d'​exclure un répertoire et pas des fichiers, le **/** à la fin ("​**impots/​**"​) est __très conseillé__. 
 + 
 +<note tip>Attention, ne __pas__ ​saisir ​le chemin ​complet ​du répertoire (par exemple /​home/​chris/​Documents/​impots/​),​ car il ne sera __pas__ reconnu => il faut seulement saisir le nom du répertoire ​suivi d'un slash (barre oblique) et du caractère étoile ​**/***. 
 + 
 +Selon certains contributeurs,​ si vous ne mettez pas le **/** à la fin de votre exclusion, ​la sauvegarde ​fonctionnera quand même, mais tout fichier s'​appelant exactement **impots** (donc sans extension) sera également exclu (peu de fichiers n'ont pas d’extension mais le risque existe cependant d'​avoir un fichier et un répertoire ayant exactement le même nom). À la date du 15/06/2021, sous Ubuntu 21.04, seule la saisie du chemin relatif suivie de /* a fonctionné,​ l'​absence du caractère ​ne permettant pas à grsync d'​identifier le répertoire à exclure et générant une erreur d'​exécution.</​note>​
  
 A noter qu'on peut mettre plusieurs lignes d'​exclusions. A noter qu'on peut mettre plusieurs lignes d'​exclusions.
  
-Ci-dessous, un exemple avec l'​exclusion de **répertoire1/​** et avec l'​exclusion de tous les fichiers se terminant par l'​extension **.txt**+//Ci-dessous, un exemple avec l'​exclusion de **répertoire1/​** et avec l'​exclusion de tous les fichiers se terminant par l'​extension **.txt**//
  
-{{ :​grsync:​grsync_exclusion.png?​500 |Exclusions d'un répertoire et des fichiers .txt}}+{{ :​grsync:​grsync_exclusion.png?​500 |Grsync 1.2.6 : Exclusions d'un répertoire et des fichiers .txt}}
  
 Cette fonction est particulièrement intéressante quand on sauvegarde l'​ensemble du **/home/**, sachant que le risque est important que des répertoires ne vous intéressent pas (la poubelle, par exemple). Cette fonction est particulièrement intéressante quand on sauvegarde l'​ensemble du **/home/**, sachant que le risque est important que des répertoires ne vous intéressent pas (la poubelle, par exemple).
Ligne 175: Ligne 192:
 L'​inconvénient est d'​avoir de grosses sauvegardes,​ dont une partie du contenu peut ne pas vous intéresser. L'​inconvénient est d'​avoir de grosses sauvegardes,​ dont une partie du contenu peut ne pas vous intéresser.
  
-En toute hypothèse, pensez à vider la poubelle avant la sauvegarde / synchro, sinon vous la sauvegarderez aussi, ce qui peut prendre beaucoup de place (on peut positionner un script d'​effacement avant l'​exécution de la sauvegarde via l'​onglet "​autres options"​ pour automatiser ce vidage : **rm -rv ~/​.local/​share/​Trash/​* +En toute hypothèse, pensez à vider la poubelle avant la sauvegarde / synchro, sinon vous la sauvegarderez aussi, ce qui peut prendre beaucoup de place. Ce vidage peut-être manuel, mais on peut aussi positionner un script d'​effacement avant l'​exécution de la sauvegarde via l'​onglet "​autres options"​ pour automatiser ce vidage : **rm -rvf ~/​.local/​share/​Trash/​{*,.*} ** (dans l'​accolade,​ le **__*__** supprime les fichiers "​normaux",​ et le **__.*__** supprime les fichiers cachés).
-**).+
  
-{{ :​grsync:​grsync_vider_corbeille.png?​500 |Vider la corbeille avant la synchro du home}}+{{ :​grsync:​grsync_vider_corbeille.png?​500 |Grsync 1.2.6 : Vider la corbeille avant la synchro du home}}
  
-Pensez à utilisez (si besoin) les options d'​exclusion ​de la synchro de certains répertoires ou fichiers (voir plus haut).+Pensez à utilisez (si besoin) les options d'​exclusion ​par la synchro de certains répertoires ou fichiers (voir plus haut).
  
 Pour aller plus loin, voir le tutoriel : **[[/​tutoriel/​sauvegarder_home_avec_grsync|Sauvegarder "/​home"​ avec Grsync]]**. ​ Pour aller plus loin, voir le tutoriel : **[[/​tutoriel/​sauvegarder_home_avec_grsync|Sauvegarder "/​home"​ avec Grsync]]**. ​
 ==== Sauvegarde sur un serveur distant ==== ==== Sauvegarde sur un serveur distant ====
  
-La partie ​destination doit être remplie ​sous cette forme : **nomutiliateurduserveur**@192.168.x.x::​**nomdumodule**+Le champ "destination" du 1er onglet ​doit être rempli ​sous cette forme : **nomutiliateurduserveur**@192.168.x.x::​**nomdumodule**
  
 ==== Arrêter l'​ordinateur automatiquement après une sauvegarde==== ==== Arrêter l'​ordinateur automatiquement après une sauvegarde====
  
-Le 3e onglet de Grsync, "​Autres options",​ permet de lancer une commande avant et une commande après rsync. On peut par exemple demander l'​arrêt automatique de l'​ordinateur **après la sauvegarde**,​ ce qui permet de ne pas rester à côté du PC en attendant la fin des synchronisations,​ ce qui peut-être long pour de gros volumes de données et / ou des débits lents.+Le 3e onglet de Grsync, "**Autres options**", permet de lancer une commande avant et une commande après rsync. On peut par exemple demander l'​arrêt automatique de l'​ordinateur **après la sauvegarde**,​ ce qui permet de ne pas rester à côté du PC en attendant la fin des synchronisations,​ ce qui peut-être long pour de gros volumes de données et / ou des débits lents.
 Commande à utiliser : Commande à utiliser :
   telinit 0   telinit 0
Ligne 218: Ligne 234:
 | Montrer la progression | %%--progress%% | | Montrer la progression | %%--progress%% |
 | Taille seulement | %%--size-only%% | | Taille seulement | %%--size-only%% |
-Skip newer | -u | +Sauter les fichiers plus récents ​| -u | 
-| Windows ​compatibility ​| %%--%%modify-window=NUM |+Compatibilité ​Windows | %%--%%modify-window=NUM |
  
 | **Cases à cocher « options avancées » Grsync** | **options rsync** | | **Cases à cocher « options avancées » Grsync** | **options rsync** |
Ligne 238: Ligne 254:
 Pour supprimer cette application,​ il suffit de [[:​tutoriel:​comment_supprimer_un_paquet|supprimer son paquet]]. La configuration de l'​application sera conservée ou supprimée selon la méthode de désinstallation que vous choisirez. Pour supprimer cette application,​ il suffit de [[:​tutoriel:​comment_supprimer_un_paquet|supprimer son paquet]]. La configuration de l'​application sera conservée ou supprimée selon la méthode de désinstallation que vous choisirez.
  
 +===== Configurations =====
  
 +Le répertoire de configuration se trouve dans le répertoire caché ~/.grsync, dans votre répertoire par défaut.
 ===== Liens ===== ===== Liens =====
   * **(en)** [[http://​www.opbyte.it/​grsync/​|Site officiel]]   * **(en)** [[http://​www.opbyte.it/​grsync/​|Site officiel]]
  • grsync.1565254332.txt.gz
  • Dernière modification: Le 08/08/2019, 10:52
  • par christophe c