Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
Prochaine révision Les deux révisions suivantes
ssd_solid_state_drive [Le 13/03/2017, 10:26]
77.154.204.242 [La commande TRIM : activation et utilisation]
ssd_solid_state_drive [Le 29/11/2021, 16:36]
88.122.224.21 [Eviter d'écrire en double exemplaire les traces du fonctionnement du logiciel]
Ligne 2: Ligne 2:
 ---- ----
  
-====== Présentation des disques SSD ======+<note tip>En l'an 2020, on installe le logiciel ubuntu dans une **seule** partition du SSD sans se compliquer la vie. Si on a la chance de disposer d'un disque disque dur, on l'​utilise pour y mettre ses données personnelles en utilisant une technique de [[http://​mezigoo.free.fr/​ps/​ps-com/​data.html|redirection]]. </​note>​====== Présentation des disques SSD ======
  
 **//Si vous souhaitez seulement savoir si votre système est configuré pour les disques durs SSD, rendez-vous directement sur [[#​la_commande_trimactivation_et_utilisation|cette section de page]].//** **//Si vous souhaitez seulement savoir si votre système est configuré pour les disques durs SSD, rendez-vous directement sur [[#​la_commande_trimactivation_et_utilisation|cette section de page]].//**
Ligne 9: Ligne 9:
  
 Afin d'​allonger leur durée de vie, vous pouvez utiliser au mieux Ubuntu pour l'​usage d'un disque électronique. Afin d'​allonger leur durée de vie, vous pouvez utiliser au mieux Ubuntu pour l'​usage d'un disque électronique.
- 
 ===== Présentation des disques électroniques ===== ===== Présentation des disques électroniques =====
  
Ligne 34: Ligne 33:
   * une technologie qui a moins fait ses preuves par rapports aux disques durs qui sont massivement produits et utilisés depuis les années 80 (nombre de disques OCZ notamment ont eu de gros problèmes de fiabilité à long terme non liés à l'​usure) ;   * une technologie qui a moins fait ses preuves par rapports aux disques durs qui sont massivement produits et utilisés depuis les années 80 (nombre de disques OCZ notamment ont eu de gros problèmes de fiabilité à long terme non liés à l'​usure) ;
   * une durée de vie limitée par le nombre de cycles lecture/​écriture auxquels sont soumises les puces mémoire.\\ **C'​est ce problème que nous allons réduire au maximum en utilisant au mieux Ubuntu.**   * une durée de vie limitée par le nombre de cycles lecture/​écriture auxquels sont soumises les puces mémoire.\\ **C'​est ce problème que nous allons réduire au maximum en utilisant au mieux Ubuntu.**
 +
 +**certains indiquent cependant que 
 +"un SSD, ce n'est pas plus « fragile » qu'un disque mécanique. Certaines études tendraient même à montrer l'​inverse."​ **
  
 ==== Vocabulaire de la technique des disques électroniques ==== ==== Vocabulaire de la technique des disques électroniques ====
Ligne 70: Ligne 72:
  
 <note importante>​ <note importante>​
-La commande TRIM à la volée est **activées-trim-ssd-drives/))+La commande TRIM à la volée est **activées-trim-ssd-drives**
 </​note>​ </​note>​
  
Ligne 83: Ligne 85:
 Sinon, une ligne doit clairement indiquer la prise en charge de la commande TRIM. Sinon, une ligne doit clairement indiquer la prise en charge de la commande TRIM.
  
 +Exemple en cas de succès :
 +<​file>​
 +    ​* Data Set Management TRIM supported (limit unknown)
 +</​file>​
 ==== La commande TRIM à la volée du côté kernel ==== ==== La commande TRIM à la volée du côté kernel ====
  
Ligne 88: Ligne 94:
  
 Il suffit d'​ajouter l'​option ''​discard''​ dans les lignes correspondant aux partitions Ext4 sur le disque électronique dans le fichier /etc/fstab : Il suffit d'​ajouter l'​option ''​discard''​ dans les lignes correspondant aux partitions Ext4 sur le disque électronique dans le fichier /etc/fstab :
-<code bash>gksudo ​gedit /​etc/​fstab</​code>​+<code bash>gksu gedit /​etc/​fstab</​code>​
 Et : Et :
 <​file>​ <​file>​
Ligne 141: Ligne 147:
 Ubuntu va maintenant lancer **fstrim** via un calendrier, comme il le fait pour d'​autres tâches de maintenance du système. Ubuntu va maintenant lancer **fstrim** via un calendrier, comme il le fait pour d'​autres tâches de maintenance du système.
  
-Source originale de cette procédure : [[http://​www.howtogeek.com/​176978/​ubuntu-doesnt-trim-ssds-by-default-why-not-and-how-to-enable-it-yourself/​]]+[[http://​www.howtogeek.com/​176978/​ubuntu-doesnt-trim-ssds-by-default-why-not-and-how-to-enable-it-yourself/​|Source originale de cette procédure]]
  
 ==== La commande TRIM manuelle ==== ==== La commande TRIM manuelle ====
Ligne 214: Ligne 220:
 Le principal intérêt des systèmes de fichiers journalisés est de garantir une bien plus grande sécurité des données en cas de plantage du système ou d'​extinction brutale de la machine. La journalisation entrant en conflit avec la durée de vie des disques électroniques,​ il est difficile de faire un choix. Le principal intérêt des systèmes de fichiers journalisés est de garantir une bien plus grande sécurité des données en cas de plantage du système ou d'​extinction brutale de la machine. La journalisation entrant en conflit avec la durée de vie des disques électroniques,​ il est difficile de faire un choix.
  
-Néanmoins, ce qui ressort des discussions sur la toile et des déclarations des fabricants autant que des sites spécialisés est que l'​égalisation de l'​usure permet de s'​affranchir de ce problème, en gérant directement au niveau du contrôleur (un petit processeur en interne dans le disque électronique) l'​usure des puces mémoire. L'​utilisation des systèmes de fichiers Ext4 ou ReiserFS ne devrait donc poser aucun problème sur les disques électroniques assez récents, qui incorporent une bonne gestion de l'​égalisation de l'​usure.+Néanmoins, ce qui ressort des discussions sur la toile et des déclarations des fabricants autant que des sites spécialisés est que l'​égalisation de l'​usure permet de s'​affranchir de ce problème, en gérant directement au niveau du contrôleur (un petit processeur en interne dans le disque électronique) l'​usure des puces mémoire. L'​utilisation des systèmes de fichiers Ext4 ou ReiserFS ne devrait donc poser aucun problème sur les disques électroniques assez récents ​(à partir de 2016 ???), qui incorporent une bonne gestion de l'​égalisation de l'​usure.
  
 Pour finir, on soulignera que seul Ext4 et [[BTRFS]] prennent en charge la commande TRIM à la volée pour les disques électroniques qui le permettent (voir le paragraphe sur la commande TRIM). Pour finir, on soulignera que seul Ext4 et [[BTRFS]] prennent en charge la commande TRIM à la volée pour les disques électroniques qui le permettent (voir le paragraphe sur la commande TRIM).
Ligne 235: Ligne 241:
 </​code>​ </​code>​
  
-(Si votre partition est une partition système, le procédé devra être fait à partir d'un cédérom ou d'une clef USB autonome par exemple). +(Si votre partition est une partition système, le procédé devra être fait à partir d'un cédérom ou d'une clef USB autonome par exemple. ​Au cours de la manipulation en live il faut démonter le disque concerné).
-au cours de la manipulation en live il faut démonter le disque concerné +
 ===== Minimiser l'​usage du disque électronique ===== ===== Minimiser l'​usage du disque électronique =====
 +==== Placer les dossiers à contenu volatile sur un disque mécanique ==== 
 +Les systèmes POSIX ont l'​intérêt d'​identifier clairement **/var** comme le dossier système dont les fichiers sont modifiés le plus fréquemment. 
 +Ainsi, si l'on monte **/var** et **/home** sur les partitions d'un disque mécanique, l'​usure du SSD sur lequel est monté la racine du système est grandement réduite. Par ailleurs, si le disque mécanique ne contient que **/var** et **/home**, il peut tourner à faible vitesse (< 6000 tours/​minute) pour réduire la consommation,​ le bruit et l'​usure mécanique.
 ==== Placer les fichiers temporaires en mémoire vive ==== ==== Placer les fichiers temporaires en mémoire vive ====
  
Ligne 277: Ligne 283:
  
 === Cache des mises à jour et paquets téléchargés === === Cache des mises à jour et paquets téléchargés ===
 +<note warning>​Ceci peut bloquer les mises à jour du système si vous êtes sous la 18.04 et ultérieur</​note>​
 Même technique que précédemment,​ mais il est toutefois conseillé d'​être équipé d'un minimum de 6 Gio de mémoire vive pour cette opération. Même technique que précédemment,​ mais il est toutefois conseillé d'​être équipé d'un minimum de 6 Gio de mémoire vive pour cette opération.
  
Ligne 293: Ligne 299:
  
   * Les dossiers /var/run et /var/lock sont maintenant des liens pointant vers /run lui-même monté en tmpfs par le système au démarrage, les mettre dans le fstab est donc redondant.   * Les dossiers /var/run et /var/lock sont maintenant des liens pointant vers /run lui-même monté en tmpfs par le système au démarrage, les mettre dans le fstab est donc redondant.
-  * Le passage de /var/log en tmpfs **pose des problèmes** avec apache, qui a besoin que le dossier /​var/​log/​apache2 soit créé avant de démarrer. Pour une solution à ce problème voir : [[http://​weits.blogspot.fr/​2012/​03/​laptop-ssd-tmpfs-and-apache.html]]+  * Le passage de /var/log en tmpfs **pose des problèmes** avec apache, qui a besoin que le dossier /​var/​log/​apache2 soit créé avant de démarrer. Pour une solution à ce problème voir : [[http://​weits.blogspot.fr/​2012/​03/​laptop-ssd-tmpfs-and-apache.html|cette page]]
   * Apparemment,​ même constat avec Samba que Apache   * Apparemment,​ même constat avec Samba que Apache
-  * /var/tmp ne doit **absolument pas** se trouver dans tmpfs, comme il est indiqué ​ici : [[http://​ubuntuone.com/​6KWd2jN40GRqdVkVpQFOv0]] +  ​* Apparemment,​ même constat avec mysql que Apache 
- +  ​* /var/tmp ne doit **absolument pas** se trouver dans tmpfs, comme il est indiqué [[http://​ubuntuone.com/​6KWd2jN40GRqdVkVpQFOv0|ici]]
-> "​...for programs that require temporary files or directories that are preserved between system reboots. Therefore, data stored in /var/tmp is more persistent than data in /tmp. Files and directories located in /var/tmp must not be deleted when the system is booted. Although data stored in/var/tmp is typically deleted in a site-specific manner, it is recommended that deletions occur at a less frequent interval than /tmp." So, I deleted that line in the community docs."+
  
 Vous pouvez ajouter autant de dossiers que vous souhaitez en mémoire vive. Contrairement à Windows et ses disques virtuels réclamant immédiatement la mémoire allouée sur la mémoire vive, ici son utilisation est dynamique :​ ne sera donc consommé que ce qui est utilisé par les dossiers mis en mémoire vive. Vous pouvez ajouter autant de dossiers que vous souhaitez en mémoire vive. Contrairement à Windows et ses disques virtuels réclamant immédiatement la mémoire allouée sur la mémoire vive, ici son utilisation est dynamique :​ ne sera donc consommé que ce qui est utilisé par les dossiers mis en mémoire vive.
Ligne 304: Ligne 309:
  
 <note warning> <note warning>
-Attention, la procédure suivante est susceptible de casser votre session **Unity** sous **Ubuntu 13.10**. Unity n'a pas l'air d'​apprécier qu'on lui ôte le dossier /​home/​nom-d'​utilisateur/​.cache.+Attention, la procédure suivante est susceptible de casser votre session **Unity**. Unity n'a pas l'air d'​apprécier qu'on lui ôte le dossier /​home/​nom-d'​utilisateur/​.cache.
 </​note>​ </​note>​
  
Ligne 326: Ligne 331:
  
 Autre option : désactiver le cache de Firefox. Autre option : désactiver le cache de Firefox.
 +
 +
 +=== Interdire la compression des fichiers de trace ===
 +Si le repertoire **/var** continue d'​être stocké dans le SSD, il peut être intéressant d'​interdire la compression des vieux fichiers de trace ou leur conservation en durée exagérée voir pour cela la page [[logrotate#​la_compression|logrotate]].
  
 ==== La partition d'​échange (SWAP) ==== ==== La partition d'​échange (SWAP) ====
Ligne 352: Ligne 361:
 **De nos jours ubuntu utilise par défaut l'​option relatime qui est une variante de noatime, vous n'avez donc rien à faire si vous utilisez Ubuntu 12.04 LTS ou une version plus récente.** **De nos jours ubuntu utilise par défaut l'​option relatime qui est une variante de noatime, vous n'avez donc rien à faire si vous utilisez Ubuntu 12.04 LTS ou une version plus récente.**
  
-<​note>''​nodiratime''​ est superflucar ''​noatime''​ est un sur-ensemble de ''​nodiratime''​ (qui est alors sous-entendu),​ voir [[http://​blog.endpoint.com/2010/02/on-linux-noatime-includes-nodiratime.html|la source]].</note>+en 20.04 ,dans fstab une partition sans l'option  ​...time 
 +<​file>​/etc/fstab 
 +was on /dev/sde3 during installation 
 +UUID=525a0522-f476-4670-bc78-063abbf871c5/ ​    ​ext4 ​   errors=remount-ro 0  1 </​file>​ 
 +est montée avec relatime 
 +<​file>​mount 
 +/dev/sde3 on / type ext4 (rw,​relatime,​errors=remount-ro)</file>
  
-<​note ​important> + 
-Aux utilisateurs d'**Ubuntu 13.10**: la modification du /etc/fstab peut entraîner des difficultés à ouvrir votre session **Unity** comme expliqué ​sur ce sujet de discussion : [[http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?​id=1401411]]. +<​note>'​'​nodiratime''​ est superflu, car ''​noatime''​ est un sur-ensemble ​de ''​nodiratime''​ (qui est alors sous-entendu),​ voir [[http://blog.endpoint.com/2010/​02/​on-linux-noatime-includes-nodiratime.html|la source]].</​note>​
-Cela s'​appliquerait tout particulièrement au dossier /home/nom d'​utilisateur/​.cache,​ les autres procédures n'ont pas l'air d'​avoir d'​incidence négative. +
-</​note>​+
  
 En [[tutoriel:​comment_modifier_un_fichier|modifiant]] ''/​etc/​fstab''​ avec les droits d'​administration,​ vous pouvez ajouter l'​option ''​noatime''​ dans les lignes correspondant à de l'Ext4 sur un disque électronique. Par exemple : En [[tutoriel:​comment_modifier_un_fichier|modifiant]] ''/​etc/​fstab''​ avec les droits d'​administration,​ vous pouvez ajouter l'​option ''​noatime''​ dans les lignes correspondant à de l'Ext4 sur un disque électronique. Par exemple :
Ligne 368: Ligne 381:
   * [[:​deplacer_repertoire_usr|Déplacer son dossier usr (UNIX System Resources)]]   * [[:​deplacer_repertoire_usr|Déplacer son dossier usr (UNIX System Resources)]]
   * [[:​tutoriel:​deplacer_home|Déplacer son dossier home]]   * [[:​tutoriel:​deplacer_home|Déplacer son dossier home]]
 +
 +==== Eviter d'​écrire en double exemplaire les traces du fonctionnement du logiciel ====
 +Depuis quelques années, le logiciel écrit ses traces de fonctionnement de façon ​ standard dans le répertoires **/​var/​log/​journal.** Pour raison de compatibilité avec le passé, il duplique dans les fichiers **/​var/​log/​syslog** et **/​var/​log/​kern**.
 +Cependant il faut savoir tourner la page. Surtout qu'​il ​ fournit un  [[systemd|outil de consultation]] ​ dans le nouveau mode et  pas dans l'​ancienne méthode. ​
 +[[https://​unix.stackexchange.com/​questions/​506423/​how-to-keep-kern-log-out-of-syslog|voir l'​explication]]
 +<code bash>​head -13 /​etc/​rsyslog.d/​50-default.conf
 +#  Default rules for rsyslog.
 +#
 +# For more information see rsyslog.conf(5) and /​etc/​rsyslog.conf
 +
 +#
 +# First some standard log files. ​ Log by facility.
 +#
 +auth,​authpriv.* /​var/​log/​auth.log
 +#######​*.*;​auth,​authpriv.none -/​var/​log/​syslog
 +#​cron.* /​var/​log/​cron.log
 +#​daemon.* -/​var/​log/​daemon.log
 +#######​kern.* -/​var/​log/​kern.log
 +#​lpr.* -/​var/​log/​lpr.log </​code>​
 +Il est possible de faire la modification en lignes de commandes
 +<code bash>​sudo cp -v  /​etc/​rsyslog.d/​50-default.conf /​etc/​rsyslog.d/​50-default.conf.REF
 +sudo sed -i '​s/​*.*;​auth,​authpriv.none/########### ​  ​*.*;​auth,​authpriv.none/'​ /​etc/​rsyslog.d/​50-default.conf
 +sudo sed -i '​s/​kern./########### ​  ​kern./'​ /​etc/​rsyslog.d/​50-default.conf</​code>​
 +Puis faire la prise en compte
 +<code bash>​systemctl restart systemd-journald
 +sudo logrotate -f /​etc/​logrotate.conf</​code> ​
 +et réaliser l'​épuration
 +<code bash>​sudo rm -v /​var/​log/​kern*
 +sudo rm -v /​var/​log/​syslog*</​code>​
 +
 +
 +
 +
  
 ===== Aligner les partitions ===== ===== Aligner les partitions =====
Ligne 395: Ligne 441:
 </​file>​ </​file>​
  
-Vous pouvez alors vérifier que le début de chaque partition ("​XXXX"​) est un multiple de 2048 (secteurs). Comme un secteur fait 512 octets, et que 2048 × 512 = 1 Mio, votre disque électronique est aligné ​!+Vous pouvez alors vérifier que le début de chaque partition ("​XXXX"​) est un multiple de 2048 (secteurs). Comme un secteur fait 512 octets, et que 2048 × 512 = 1 Mio, votre disque électronique est aligné ​=) 
 +A partir de 2018 (et surement avant aussi), fdisk fait cette vérification pour vous. Si le disque n'est pas aligné, vous verrez le message suivant : "La partition X ne démarre pas sur une limite de secteur physique."​ 
 + 
 +<​note>​FIXME Pour que tout le monde comprenne, expliquer d'ou vient le chiffre 2048 (secteurs). Expliquer aussi si chaque début de partition doit être un multiple de 2048 ou un multiple de 1 Mio</​note>​
  
 <note important>​ <note important>​
-Cela est vrai sur un disque dur vierge mais n'a pas l'air de fonctionner si on installe Ubuntu à la suite de Windows sur le disque. Si des partitions sont déjà présentes, il faut supprimer et recréer ​toute les partitions pour qu'​elles soient ​alignés.+Cela est vrai sur un disque dur vierge mais n'a pas l'air de fonctionner si on installe Ubuntu à la suite de Windows sur le disque. Si des partitions sont déjà présentes, il faut supprimer et recréer ​toutes ​les partitions pour qu'​elles soient ​alignées.
  
 (Car Ubuntu ne peut pas réaligner les partitions que Windows aurait pu créer non alignées par erreur… À voir si Windows continue de mal aligner les partitions après Windows XP. Windows 7 a une bonne prise en charge des disques électroniques,​ ça ne devrait plus être le cas.) FIXME (Car Ubuntu ne peut pas réaligner les partitions que Windows aurait pu créer non alignées par erreur… À voir si Windows continue de mal aligner les partitions après Windows XP. Windows 7 a une bonne prise en charge des disques électroniques,​ ça ne devrait plus être le cas.) FIXME
Ligne 533: Ligne 582:
 <note warning>​Il est donc conseillé donc de lire la méthode précédente avant de vous lancer dans celle-ci qui en reprend les grands principes.</​note>​ <note warning>​Il est donc conseillé donc de lire la méthode précédente avant de vous lancer dans celle-ci qui en reprend les grands principes.</​note>​
  
-Le problème de la méthode précédente est qu'​elle se limite à 4 partitions, puisque les tables de partitions standards se limitent à 4 partitions primaires. Une autre solution consisterait à ne créer qu'une partition étendue sur l'​intégralité du disque dur, et de tailler ses lecteurs logiques dedans. Néanmoins, il existe une autre façon de créer ses partitions : utiliser une table de partition de type GPT. Avec ce type de table, qu'on pourrait qualifier de "​moderne",​ la nuance entre partition principale et étendue n'​existe plus, toutes les partitions étant du même type, et il n'y a plus de limite au nombre de partitions que l'on peut créer sur un disque.+Le problème de la méthode précédente est qu'​elle se limite à 4 partitions, puisque les tables de partitions standards se limitent à 4 partitions primaires. Une autre solution consisterait à ne créer qu'une partition étendue sur l'​intégralité du disque dur, et de tailler ses lecteurs logiques dedans. Néanmoins, il existe une autre façon de créer ses partitions : utiliser une table de partition de type GPT. Avec ce type de table, qu'on pourrait qualifier de "​moderne",​ la nuance entre partition principale et étendue n'​existe plus, toutes les partitions étant du même type (primaire), et il n'y a plus de limite au nombre de partitions que l'on peut créer sur un disque.
  
 <note important>​ <note important>​
Ligne 574: Ligne 623:
 ==== Planification des entrées/​sorties ==== ==== Planification des entrées/​sorties ====
  
-**Cette opération n'est plus utile sur les disques électroniques relativement récents, seuls les tout premiers nécessitent cette modification.**+**Cette opération n'est plus utile sur les disques électroniques relativement récents, seuls les tous premiers nécessitent cette modification.**
  
 <note important>​[[http://​libre-ouvert.toile-libre.org/?​article72/​ssd-crucial-m4-64-go-linux-trim-ext4-noatime#​cfq|Cette amélioration n'est plus nécessaire avec la mise à jour de l'​ordonnanceur "​cfq"​]]</​note>​ <note important>​[[http://​libre-ouvert.toile-libre.org/?​article72/​ssd-crucial-m4-64-go-linux-trim-ext4-noatime#​cfq|Cette amélioration n'est plus nécessaire avec la mise à jour de l'​ordonnanceur "​cfq"​]]</​note>​
Ligne 602: Ligne 651:
 Afin d' améliorer les performances des systèmes comportant a la fois des disques SSD et des disques mécaniques il est possible grâce à UDEV de définir automatiquement le scheduleur à utiliser en fonction du type de disque (a plateaux ou SSD) avec la méthode suivante ​ : Afin d' améliorer les performances des systèmes comportant a la fois des disques SSD et des disques mécaniques il est possible grâce à UDEV de définir automatiquement le scheduleur à utiliser en fonction du type de disque (a plateaux ou SSD) avec la méthode suivante ​ :
 editer ou creer le fichier avec les droits super-utilisateur : /​etc/​udev/​rules.d/​60-schedulers.rules editer ou creer le fichier avec les droits super-utilisateur : /​etc/​udev/​rules.d/​60-schedulers.rules
-<code bash>sudo gedit /​etc/​udev/​rules.d/​60-schedulers.rules</​code>​+<code bash>gksu gedit /​etc/​udev/​rules.d/​60-schedulers.rules</​code>​
  
 puis ajoutez y le code suivant : puis ajoutez y le code suivant :
Ligne 620: Ligne 669:
 "​Ureadhead"​ est destiné à améliorer les performances de démarrage sur les disques durs traditionnels en organisant l'​ordre de lecture sur le disque. Malheureusement sur certains disques électroniques très vieux, il réduit aujourd'​hui les performances car les programmes ne démarrent pas pendant le chargement "​ureadhead"​ alors que les performances du disque électronique permettent un accès direct au données bien plus efficace lors de l'​exécution des programmes. Le ticket de la bogue [[https://​bugs.launchpad.net/​bugs/​577763|LP #577763]] à ce sujet est ouvert. "​Ureadhead"​ est destiné à améliorer les performances de démarrage sur les disques durs traditionnels en organisant l'​ordre de lecture sur le disque. Malheureusement sur certains disques électroniques très vieux, il réduit aujourd'​hui les performances car les programmes ne démarrent pas pendant le chargement "​ureadhead"​ alors que les performances du disque électronique permettent un accès direct au données bien plus efficace lors de l'​exécution des programmes. Le ticket de la bogue [[https://​bugs.launchpad.net/​bugs/​577763|LP #577763]] à ce sujet est ouvert.
  
-Un contournement pour désactiver "​ureadhead"​ est de désactiver le lancement du démon correspondant dans le script d'​amorçage upstart :+Un contournement pour désactiver "​ureadhead"​ est de désactiver le lancement du démon correspondant dans le script d'​amorçage upstart :
   * Ouvrir le fichier /​etc/​init/​ureadahead.conf avec les droits super-utilisateur   * Ouvrir le fichier /​etc/​init/​ureadahead.conf avec les droits super-utilisateur
   * Commenter la ligne ''​exec /​sbin/​ureadahead --daemon''​ en ajoutant un dièse (#) tout au début   * Commenter la ligne ''​exec /​sbin/​ureadahead --daemon''​ en ajoutant un dièse (#) tout au début
  • ssd_solid_state_drive.txt
  • Dernière modification: Le 11/09/2022, 12:10
  • par moths-art