Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
Dernière révision Les deux révisions suivantes
tutoriel:console_ligne_de_commande [Le 11/04/2020, 09:02]
197.2.215.52 [apt]
tutoriel:console_ligne_de_commande [Le 14/09/2021, 15:31]
92.184.100.81 [Commandes basiques]
Ligne 20: Ligne 20:
   * Pour un complément d'​information,​ lisez le **man** de chaque commande.   * Pour un complément d'​information,​ lisez le **man** de chaque commande.
  
-<note tip>​**auto-complétion** : après avoir tapé 2 ou 3 caractères,​ il est possible d'​appuyer sur la touche //tab// qui permet d'​ajouter la suite de la commande, du nom du répertoire ou du fichier. Cela évite les erreurs de frappe et est très appréciable pour éviter de saisir le nom de fichier parfois long et complexe comme le nom de certains paquets. Peut être utilisé plusieurs fois si plusieurs noms ont une partie commune. Attention, c'est sensible à la casse ! </​note>​+<note tip>​**auto-complétion** : après avoir tapé 2 ou 3 caractères,​ il est possible d'​appuyer sur la touche //tab// qui permet d'​ajouter la suite de la commande, du nom du répertoire ou du fichier. Cela évite les erreurs de frappe et est très appréciable pour éviter de saisir le nom de fichier parfois long et complexe comme le nom de certains paquets. Peut être utilisé plusieurs fois si plusieurs noms ont une partie commune. Attention, c'est sensible à la casse !\\ 
 +**retour à la ligne** pour clarifier une ligne de commande un peu longue, il peut-être utile d'​utiliser le ** \** puis retour charriot pour continuer à saisir la ligne de commande sur plusieurs lignes d'​affichage. 
 +</​note>​
  
  
Ligne 32: Ligne 34:
  
 <​code>​nom-de-la-commande -options --options-longues parametre1 parametre2</​code>​ <​code>​nom-de-la-commande -options --options-longues parametre1 parametre2</​code>​
 +
 +
  
 ===== Commandes basiques===== ===== Commandes basiques=====
Ligne 37: Ligne 41:
 Certains utilitaires servent à en documenter d'​autres : par exemple l'​utilitaire info et l'​utilitaire man. Certains utilitaires servent à en documenter d'​autres : par exemple l'​utilitaire info et l'​utilitaire man.
  
-<​code>​info ​man</​code>​ +<​code>​info ​mans</​code>​ 
-donne des infos sur la commande man.+donne des infos sur la commande man
  
-<​code>​man info</​code>​+ 
 + 
 +<​code>​mans info</​code>​
 donne le manuel de la commande info. donne le manuel de la commande info.
 +
  
 On peut également avoir une aide rapide sur la plupart des commandes par l'​option **''​--help''​** (ou parfois **''​-h''​**) On peut également avoir une aide rapide sur la plupart des commandes par l'​option **''​--help''​** (ou parfois **''​-h''​**)
Ligne 68: Ligne 75:
  les détails  les détails
 </​code>​ </​code>​
-/ + 
-<​note>​Les options d'une commande sont sensibles à la casse. Ainsi, ls -a, qui affiche les "​dossiers"​ . et .., n'est pas identique à ls -A, qui lui n'​affiche pas . et .. (c'est à dire, "​dossier actuel"​ et "​dossier parent"​).</​note>​/*je ne suis pas d'​accord,​ j'ai vu que les deux avaient la meme signification,​ à vérifier avec la commande **man ls** */+<​note>​Les options d'une commande sont sensibles à la casse. Ainsi, ls -a (ou --all), qui affiche les "​dossiers"​ . et .., n'est pas tout à fait identique à ls -A (--almost-all), qui elle n'​affiche pas . et .. (c'est à dire, "​dossier actuel"​ et "​dossier parent"​).</​note>​ 
 ==== cd ==== ==== cd ====
  
Ligne 98: Ligne 106:
  La commande **mkdir** vous permet de créer des répertoires. (mkdir = make directory) ​ Exemple :  La commande **mkdir** vous permet de créer des répertoires. (mkdir = make directory) ​ Exemple :
 <​code>​ <​code>​
-mkdir musique ​      ### crée un répertoire musique ​ou pas+mkdir musique ​      ### crée un répertoire musique ​
  
 man mkdir         ### pour avoir les options de mkdir man mkdir         ### pour avoir les options de mkdir
 </​code>​ </​code>​
 +
 ==== pwd ==== ==== pwd ====
  La commande **pwd** vous permet de savoir dans quel répertoire de l'​arborescence vous êtes localisé. (pwd = present working directory) Exemple  La commande **pwd** vous permet de savoir dans quel répertoire de l'​arborescence vous êtes localisé. (pwd = present working directory) Exemple
Ligne 124: Ligne 133:
  
 ==== cp ==== ==== cp ====
- La commande **cp** fait une copie d'un fichier ​ou répertoire. (cp = copy) Exemple :+ La commande **cp** fait une copie d'un fichier. (cp = copy) Exemple :
  
 <​code>​ <​code>​
  • tutoriel/console_ligne_de_commande.txt
  • Dernière modification: Le 14/09/2021, 16:14
  • par 193.48.220.14