Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
tutoriel:partitionner_manuellement_avec_installateur_ubuntu [Le 16/12/2020, 16:47]
a_pirard Partitions indispensables et swapspace
tutoriel:partitionner_manuellement_avec_installateur_ubuntu [Le 01/09/2021, 15:08] (Version actuelle)
91.169.84.105 [Partition boot (parfois nécessaire)] orthographe
Ligne 84: Ligne 84:
 </​note>​ </​note>​
  
-==== Partition EFI ou BIOS-boot ​(si disque GPT) ==== +==== Partition EFI ou BIOS-boot ​ ==== 
 +=== Avant la version 20.04 ===
 Si votre disque dur est partitionné en [[:GPT]], il faudra y créer soit une **partition EFI**, soit une **partition BIOS-Boot**. Il n'y a pas besoin de leur attribuer un point de montage, car l'​installateur s'en charge automatiquement((cf [[http://​forum.ubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​pid=10719471#​p10719471|cette discussion]])). Voir [[:​gpt|cette page]] pour plus d'​informations. Si votre disque dur est partitionné en [[:GPT]], il faudra y créer soit une **partition EFI**, soit une **partition BIOS-Boot**. Il n'y a pas besoin de leur attribuer un point de montage, car l'​installateur s'en charge automatiquement((cf [[http://​forum.ubuntu-fr.org/​viewtopic.php?​pid=10719471#​p10719471|cette discussion]])). Voir [[:​gpt|cette page]] pour plus d'​informations.
  
Ligne 95: Ligne 95:
     Drapeau : bios_grub     Drapeau : bios_grub
     Autre : doit être située en début d’un disque partitionné en GPT.     Autre : doit être située en début d’un disque partitionné en GPT.
 +=== Depuis la version 20.04 ===
 +Quel que soit le type de partitionnement du disque (MSDOS ou GPT)  et quel que soit le  type de boot (LEGACY ou EFI) une partition ​ FAT32 de taille minima 36 Mo avec un espace libre minima de 6 Mo est nécessaire. Cette partition peut déjà exister si un autre O.S. est présent. ​
 +
 +Si  le type de partitionnement du disque est GPT  et quel que soit le  type de boot (LEGACY ou EFI) une  **partition BIOS-Boot** est aussi nécessaire. Voir ci-dessus. Noter que l'​installateur standard la fabrique ​ avec une taille de 32 MiB en tout début de disque à partir ​ du secteur ​ 65535 jusqu'​au secteur ​   131069.
  
  
Ligne 103: Ligne 107:
   * //Taille : // 250Mo~1Go   * //Taille : // 250Mo~1Go
   * // Type : // Linux (généralement EXT4))   * // Type : // Linux (généralement EXT4))
-<note warning>​Cette partition est nécessaire si vous faites l'​erreur d'​installer ubuntu dans une partition de taille > 2,2 To  ​voir 1 To  d'un disque moderne.</​note>​+<note warning>​Cette partition est nécessaire si vous faites l'​erreur d'​installer ubuntu dans une partition de taille > 2,2 To  ​voire 1 To  d'un disque moderne.</​note>​
 ===== Partitions optionnelles ===== ===== Partitions optionnelles =====
  
Ligne 121: Ligne 125:
 ==== Partition de données personnelles ==== ==== Partition de données personnelles ====
   * //Point de montage :// ''/​home''​   * //Point de montage :// ''/​home''​
-  * //Utilité : // Lorsque vous disposez d'un disque dur suffisamment grand, un dossier home séparé permet d'​isoler les paramètres personnels et les dossiers personnels des utilisateurs du reste du système. Par défaut, ce dossier fait partie de la partition racine. ​Un /home séparé est généralement superflu, voire même gênant (notamment sur de petits disques) ​si vous débutez avec Ubuntu. Consulter [[:​tutoriel:​deplacer_home#​public|ce comparatif]] pour savoir si un home séparé peut vous être utile. Important: un /home séparé ne sert pas à partager des données avec Windows ou MacOS (voir le paragraphe précédent).+  * //Utilité : // Lorsque vous disposez d'un disque dur suffisamment grand, un dossier home séparé permet d'​isoler les paramètres personnels et les dossiers personnels des utilisateurs du reste du système. Ou plutôt "des systèmes"​ car c'est très pratique quand on installe une nouvelle version d'​Ubuntu de le faire dans une partition racine / supplémentaire et de la tester et solutionner des problèmes jusqu'​à en être satisfait, les deux versions utilisant les mêmes données du même /home. Par défaut, ce dossier fait partie de la partition racine. ​Si vous débutez avec Ubuntu, un /home séparé est généralement superflu, voire même gênant (notamment sur de petits disques) . Consulter [[:​tutoriel:​deplacer_home#​public|ce comparatif]] pour savoir si un home séparé peut vous être utile. Important: un /home séparé ne sert pas à partager des données avec Windows ou MacOS (voir le paragraphe précédent).
   * //Taille : // Selon votre usage.   * //Taille : // Selon votre usage.
   * // Type : // on choisira généralement EXT4 pour une installation sur disque dur, ou bien EXT2 pour une installation sur clef USB((afin de réduire l'​usure de la mémoire flash, usure qui est fonction du nombre d’écritures sur ce type de mémoire. Revers de la médaille : le système de fichiers EXT2 est non journalisé,​ donc moins résistant)). Remarque : d'​autres systèmes de fichiers sont disponibles.   * // Type : // on choisira généralement EXT4 pour une installation sur disque dur, ou bien EXT2 pour une installation sur clef USB((afin de réduire l'​usure de la mémoire flash, usure qui est fonction du nombre d’écritures sur ce type de mémoire. Revers de la médaille : le système de fichiers EXT2 est non journalisé,​ donc moins résistant)). Remarque : d'​autres systèmes de fichiers sont disponibles.
Ligne 219: Ligne 223:
     * dans la liste //Utiliser comme//, sélectionnons le même type que nous avions noté précédemment : ntfs. **Il est important de faire correspondre cette option avec l'​information de type que nous avons noté précédemment**,​ puisque nous allons utiliser ​ la partition telle quelle. Sélectionner un type différent forcera automatiquement son formatage. Faites attention, donc, au type que vous choisissez ;     * dans la liste //Utiliser comme//, sélectionnons le même type que nous avions noté précédemment : ntfs. **Il est important de faire correspondre cette option avec l'​information de type que nous avons noté précédemment**,​ puisque nous allons utiliser ​ la partition telle quelle. Sélectionner un type différent forcera automatiquement son formatage. Faites attention, donc, au type que vous choisissez ;
     * assurons-nous de laisser la case //Formater la partition// **décochée** ;     * assurons-nous de laisser la case //Formater la partition// **décochée** ;
-    * dans la case //Point de montage//, nous devons indiquer un point de montage (emplacement) depuis lequel nous pourrons accéder au contenu de notre partition. Vous pouvez rendre accessible votre partition depuis n'​importe quel dossier vide de votre arborescence. Idéalement,​ choisissez un point de montage simple à se souvenir, qui reflète l'​utilité de la partition. Dans notre exemple, cette partition contient un système Windows ; indiquons-lui un point de montage ''​**/​media/​windows**''​ ;+    * dans la case //Point de montage//, nous devons indiquer un point de montage (emplacement) depuis lequel nous pourrons accéder au contenu de notre partition. Vous pouvez rendre accessible votre partition depuis n'​importe quel dossier vide de votre arborescence. Idéalement,​ choisissez un point de montage simple à mémoriser, qui reflète l'​utilité de la partition. Dans notre exemple, cette partition contient un système Windows ; indiquons-lui un point de montage ''​**/​media/​windows**''​ ;
     * validons ensuite la modification,​ en appuyant sur le bouton **Valider**.     * validons ensuite la modification,​ en appuyant sur le bouton **Valider**.
  
  • tutoriel/partitionner_manuellement_avec_installateur_ubuntu.1608133659.txt.gz
  • Dernière modification: Le 16/12/2020, 16:47
  • par a_pirard